Magazine Culture

Morgan Geist - Detroit / Carl Craig Remixes (2008)

Publié le 06 octobre 2008 par Oreilles
Escalades de synthés et de cordes, mélodie brumeuse et nocturne susurrée par un Jeremy Greenspan (Junior Boys) qui pour une fois n’en fait pas des caisses : “Detroit” est certainement le titre du dernier Morgan Geist que je voulais voir remixé. Et pour un track portant ce nom sacré entre tous pour les amateurs de techno, qui aurait pu être plus à propos que l’un des maîtres de la Motor City, j’ai nommé Carl Craig himself ?
Paradoxalement, l’original n’est absolument pas un hommage au son des pionniers de là-bas, mais la retranscription du rapport très personnel qu’entretient Geist avec cette ville. Sonnant davantage comme un hybride de pop et de nu-disco, ce n’est que sous les mains de Craig que le morceau s’imprègne comme par porosité du fluide métallique propre au bassin sinistré de l’automobile américaine. En contrepoint des synthés acidulés de Morgan Geist, il place des nappes oppressantes et un kick sableux pour une première version très housey comparée à ses productions récentes. Une réussite. Le second remix, plus strictement techno, est un peu linéaire à mon goût, s’étalant sur plus de neuf minutes, ce qui ne paraissait pas réellement nécessaire. Mais ceux qui connaissent Carl Craig et ses accès de paresse ne seront pas surpris. Quoi qu’il en soit, l’original et le premier remix valent largement l’achat de ce maxi. Ne vous en privez pas.
En bref : Une connexion New-York/Detroit idéale sur le papier pour un résultat en demi-teinte, puisque seul le premier remix s’avère réellement intéressant.

Morgan Geist - Detroit (C2RMX1).mp3
A noter : Carl Craig sera à la Cité de la Musique (Paris) le 18 octobre pour une performance exceptionnelle aux côtés de l’orchestre de musique contemporaine Les Siècles. Au programme, des oeuvres de Steve Reich, Bruno Mantovani mais aussi des créations originales. Craig sera accompagné par le pianiste Francesco Tristano et par la légende Moritz Von Oswald (machines, percussions).
Le Myspace de Morgan Geist
Celui de Carl Craig
A lire aussi : Morgan Geist - Double Night Time (2008) et Morgan Geist - The Driving Memoirs (1997)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oreilles 3359 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines