Magazine Environnement

Un téléphone portable qui se recharge à volonté avec...une pastille?

Publié le 06 octobre 2008 par Alternativechannel

Le SMEO, Service des matériaux organiques et énergétiques au Centre CEA Le Ripault vient de développer "l'aminoborane", un matériau capable d'alimenter en hydrogène pur une pile à combustion (PAC) pour des appareils nomades.
Soumis à bref choc, cette poudre libère petit-à-petit des molécules d'hydrogène qui font fonctionner la pile. Généralement, la purification de l'hydrogène est produite à partir de la pétrochimie par des processus coûteux, l'option de l'aminoborane est plus économique puisqu'elle produit de l'hydrogène pur à 90%.
De plus, ce matériau peut se présenter sous la forme pratique de comprimés. Une pastille de un gramme pourra alimenter un téléphone portable pendant 24 heures. L'équipe de chercheurs de Jérôme Saillard espère une commercialisation en 2012 et il reste à élaborer un système afin de pouvoir conserver correctement ces pastilles.
Source: Caroline Dangleant, Les défis du CEA


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alternativechannel 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte