Magazine Côté Femmes

Le Surf sur la côte aquitaine

Par Cecile64pb

100_6917

HISTOIRE DU SURF

Bien que le surf soit le sport ancestral des Polynésiens d'Hawaï, personne ne sait véritablement quand-qui-comment-où! Néanmoins, on s'accorde que le "he'enalu" (glisser la vague) était pratiqué par les habitants des îles Sandwich bien avant le XVs. La parfaite situation géographique de ces îles généra les plus belles vagues du Pacifique.

Les Hawaïens personnalisèrent l'Océan et ses "humeurs" en l'appelant "KAI". Ceux qui surfaient étaient respectés et possédaient un statut spécial, loués en chansons et danses, ils appartenaient à la classe dominante de la société hawaïenne et pouvaient s'entraîner sur une plage avec d'autres membres de la caste... Si un surfeur d'une autre île venait à fréquenter le même spot, il mourait! Les rituels entouraient la planche de surf : le surfboardsurfboard était fabriqué soit en wili, ulu (arbre à pain) ou koa; après avoir sélectionné l'arbre, le "shaper" creusait un trou parmi les racines et y plaçait un poisson : cette offrande remerciait les Dieux pour le sacrifice botanique (!). Je vous passe les détails de la conception de la planche qui se clôturait par l'application d'huile de noix de Kukui.

100_6923
L'arrivée du Capitaine Cook et de ses successeurs détruisit la culture insulaire, le surf déclina mais resta pratiqué par une minorité de locaux. Il faudra attendre le début du XXs et la naissance d'un groupe d'ados résistants "Beach Boys of Waikiki". D'ailleurs les "visages pâles" croyaient que seuls les purs Hawaïens pouvaient "marcher sur l'eau" jusqu'à ce qu'un insulaire aux ancêtres irlandais "George Freeth" s'installa en Californie et devint le 1er MNS à utiliser le paddleboard. En 1915, le champion olympique hawaïen Duke introduisit le surf en Australie. Les progrès techniques des années 20 rendirent le surf plus accessible au public puisque la 1ère compétition de surf se tint en 1928. L'apparition des ailerons (surf fins) facilitèrent l'apprentissage du surf qui devint plus ludique et "chorégraphique", sans oublier que le poids des planches fut allégé (du séquoia géant au balsa et contreplaqué). La Seconde Guerre Mondiale développa les planches en styrofoam et fibre de verre.

Aux planches, il ne faut pas oublier l'invention de la 1ère combinaison au début des années 50 en Californie par Jack O'Neill qui assembla des morceaux de néoprene. La combi était une révolution car elle permettait aux surfeurs de surfer tout au long de l'année, d'y rester des heures!

3ème étape : la pub! Le shaper Dale Velzy fut le 1er sponsor en remettant des planches aux surfeurs locaux pour les parrainer.

A la fin des années 60, le shortboard nait. 1 décennie plus tard, l'Autralie devint la mecque du Surf en véhiculant une image d'un surf aventureux et effronté; l'apparition du boardshort remonte à 1970-73 et se partage entre Quiksilver et Billabong!

Le surf sur la côte basque?

Tout commence en 1957 à Biarritz, le scénariste américain Peter Viertel vint à Biarritz pour le tournage du film "Le soleil se lève aussi", accompagné de son épouse Deborah Kerr. Il découvre les vagues biarrotes et se fit envoyer une planche de surf de Californie. Il n'avait encore JAMAIS surfé!!!

tontons_surfeurs

.

LES TONTONS SURFEURS : surnom donnés aux 1ers sportifs et ingénieux qui ont contribué à lancer le surf sur la côte basque : Jacky Rott, Jo Moraïz, Joël de Rosnay, Michel Barlan, Henri Etchepare, Jean Brana, Bruno Reinhardt, Pierre Laharrague, André Plumcocq, Claude Durcudoy, Georges Hennebutte (inventeur du leash et des gilets de sauvetage) sur la côte des Basques.

quikprofrance

Chaque année diverses manifestations et compétitions sont organisées sur la côte :

- 3ème week-end de mars : Biarritz Quiksilver Maïder Arosteguy : compétition mixte européenne regroupant les 5 catégories (benjamins, cadets et minimes pour les garçons & mini Ondines et Ondines Espoirs pour les filles).

- début mai : Oxbow World Longboard Tour Anglet : compétition de longboardeurs

- début mai : Quiksilver King of the Groom Bidart : compétition -16ans.

- mi-juillet : RoxyJam Biarritz : championnat du monde de Longboard feminin

- fin août : Rip Curl Pro Hossegor : 5ème étape du WQS

- fin août-début sept : Rip Curl Mademoiselle Hossegor : 3ème étape féminine du ASP Tour

- fin sept : Quiksilver Pro France Hossegor : 9ème étape du ASP Tour

Etapes mondiales

eventmap

Les 28 spots de la côte basque :

spots_de_surf_c_te_basque

Les 30 spots de la côte landaise :

Spots_de_surf_c_te_landaise

Les 25 spots de la côte basque espagnole :

spots_de_surf_c_te_basque_espagnole

LES VAGUES

Les vagues naissent des perturbations de l'Atlantique Nord entre le Labrador et l'Islande, les ondulations migrent sur des milliers de km avant de se briser sur le sable ou les falaises. Le plateau continental est étroit et génère de la puissance aux vagues : par exemple, une vague de 4-5m peut libérer l'équivalent d'une masse de 10T qui percuterait une falaise à 100km/h.

La forme de la vague varie en fonction du vent, par exemple un vent de terre formera une vague plutôt lisse et creuse alors qu'un vent maritime écrasera la vague.

L'écume blanche qui couronne la vague se forme grâce aux particules d'air contenues dans la crête de la vague mais il faut que le vent souffle au moins à 7km/h. Plus le vent sera fort et présent sur une longue distance ou surface, plus la houle sera marquée (vent de 15km/h sur 200km pendant 15h donnera des vagues de 2.5m!)

100_6924
Les baïnes : piscines naturelles qui emmènent le baingeur vers les large, l' épuisant s'il cehrche à lutter contre le courant! Elles se remplissent à marée montante et se vident quand elle redescend provocant une aspiration vers l'extérieure qui dépend de la force de la houle et de l'étroitesse du goulet! Il ne faut pas lutter, il faut se laisser porter et se laisser ensuite porter vers le rivage par le mouvement des vagues!

LES BIG WAVES

Elles mesurent en général de 6 à 15m, elles sont en général en pleine mer et l'accès se fait soit en ramant (mais c'est long et dangereux) soit en étant tracté par un jet-ski.  La planche utilisée est soit un "gun" ou un "rhin chaser". Ces vagues sont violentes et le surfeur doit être très vif car il a moins de 20s pour grimper sur la planche et surfer avant que la 2ème vague ne se forme, bien entendu ces vagues se brise rapidement, obligeant le surfeur à descendre la vague plutôt qu'à effectuer des figures et zigzaguer...

P'TIT LEXIQUE

- Pipeline : il s'agit de Banzai Pipeline, spot de surf hawaïen. D'énormes vagues se brisent sur un récif coupant et caverneux peu profond en formant d'épais rouleaux creux et larges, comme des tubes.

100B2670
- Swell : houle

- Take-off :départ

- Peak : creux de la vague

- Roller : virage en haut de la vague

- Beach Break : les vagues se brisent sur un fond sableux comme Hossegor.

- Point Break : les vagues se brisent sur un fond rocheux comme Bells Beach en Australie.

- Reef Break : les vagues se brisent sur un fond rocheux ou un récif de coraux. Ce sont généralement les vagues des films de surf mais elles sont dangereusement amochantes! Les îles Canaries sont des îles volcaniques qui offrent des Reef break.

- Offshore wind : vent de mer, offrant les meilleures conditions pour surfer.

LES PLANCHES

100_6940

.

.

Voici une découpe de planche de surf composée de polystyrène et fibres de verre et enveloppée de polyester et d'époxydes.

.

retro

- Retro : vagues molles et plates et petites conditions. Plutôt large elle permet une grande maniabilité et flottaison. 1 ou 2 ailerons (thruster ou twin-fin).

.

shortboard

- Shortboard : plutôt pour les surfeurs confirmés, rapide take-off et vitesse, figures.

.

gun

- Gun : vagues 2-3m et gabarit 65-70kg (p'tits minets), son nez est plus pointu et "retroussé", rapide et maniable, vagues creuses.

.

longboard
- Fun Board : plutôt débutants, maniable, surf pépère!

.

- Longboard et mini-malibu : plus longues, plus stables, petites vagues (-1.2m) : glisse, tandem.

.

LES CONTRIBUTIONS

- BOB SIMMONS (1919-1954) USA : après s'est blessé le bras dans un accident de moto, il se mit au surf comme rééducation ce qui lui permit d'être réformé pendant la Seconde Guerre Mondiale et de surfer sur la côte Pacifique. Inventeur des planches en balsa dans les années 50 et la mise en place des planches en contreplaqué et fibre de verre. Il décéda à l'age de 35 ans en surfant sur la plage de Windansea à San Diego.

- DALE VELZY "THE HAWK" (1927-2005) USA : sspectaculaire surfeur et shaper. En 1949 il ouvrit le 1er surf shop "Velzy SurfboardsSurfboards" en association avec Hap Jacobs qui finira par se lancer en solo. 5 ans plus tard, d'autres Velzy surf shop furent ouverts à Hawaï et en Californie du Sud. Sans oublier sa propre équipe de surfeurs.

- JACK O'NEILL (1923-) USA : Poissonnier et vendeur divers, ce surfeur décida de combattre le froid du Pacifique en concevant sa 1ère combinaison (wetsuit) au début des années 50, en néoprène qu'il découvrit sur le sol d'un aéroplane. En 1952, il ouvrit son 1er surf shop à San Francisco puis se délocalisa à Sta Cruz 7 ans plus tard. Au début des années 60, le succès l'obligea à ouvrir son 1er entrepôt. Il aurait perdit son oeil en 1971 en surfant avec un de ses 1ers leashes.

- WALLY FROISETH (1919-  ) Hawaï: dans les années 30, ce surfeur développa une planche de surf "Hot Curl" réservée pour les grosses vagues.

- SIMON ANDERSON (1954-  ) Australie : surfeur pro et shaper, il a conçu les 3 ailerons qui donnèrent plus de stabilité et créa le "Thruster board".

.

LES FIGURES EMBLEMATIQUES

(excellent site anglophone sur les bio des surfeurs légendaires)

- DUKE PAOA KAHANAMOKU (1890-1968) Hawaï : champion olympique de natation entre 1912, 1920 et 1924, considéré comme le Père du Surf International, acteur, figure politique (prof de secourisme pour la Croix Rouge). En 1908, avec ses amis, il organisa l'un des 1ers club de surf amateur "Hui Nalu", ils établirent les règles du surf actuel . Il fut le précurseur du surf en tandem en 1919, du wind-surfwind-surf et du wake-surfwake-surf.

- MIKI DORA "DA CAT" (1934-2002) USA : surfeur et doublure dans les films de Hollywood du début des années 60. Charismatique et effronté sur la plage de Malibu.

- PHIL EDWARDS (1938-  ) USA : en 1959, il travailla comme shaper pour Hobie Alter. Influencé par Miki Dora, ce surfeur rama jusqu'au Pipeline de Hawaï en 1961 (ce qui était impensable à l'époque), surfa et arriva presque jusqu'au rivage. Il gagna la 1er Surfer Poll Award en 1963. Il apparut dans quelques films de surf et la planche de surf "Phil Edwards Signature Model" fut créée en 1963 par lui et commercialisée par Hobie Alter. 

- NAT YOUNG (1947-  ) Australie : il remporta le Championat du Monde en 1966 sur une planche conçu par lui-même et devint aussi Champion du Monde de Longboard en 1988, 89 et 90 (alors agé de 40 ans) Il rédigea plusieurs livres dont une véritable bible du surf "The History of Surfing" et produisit même des films.

- JEFF HAKMAN (1948- ) USA / Hawaï : pproclamé en 1966 "surfeur mondial de Big Wave" Fin 1960-début 1970, la révolution des shortboard atteint son apogée et Jeff aussi. Après avoir porté un maillot de bain de Quiksilver, il proposa à la société de commercialiser la marque aux USA. Malgré cette réussite professionnelle, son addiction à la drogue lui fit presque tout perdre. Quiksilver lui tendit à nouveau la main en 1984 pour développer la marque en Europe mais ses démons eurent raison de lui fin 80. Finalement, Jeff a réussit à se sauver, il travaille pour le département marketing de Quiksilver et vit à Hawaï. 

- BUTCH VAN ARTSDALEN (1941-1979) USA : MNS sur la côte nord d'Hawaï en 1968, il sauva des milliers de vie et affronta les vagues les plus dangereuses . Il surfa aussi Pipeline et intégra l'équipe du Duke Kahanamoku Surf Team.

- GERRY LOPEZ (1948-   ) Hawaï : véritable maître du Pipeline dont il remporta 2 fois le Pipeline Master et 4 fois finaliste, on lui doit le fameux "tube", figure emblématique de la révolution du shortboard, excellent shaper et co-fondateur de "Lightning SurfboardsSurfboards" en 1971. Il se lança dans le snowboard et participa au design et à la fabrication des 1ères planches anti-dérapantes utilisée par Laird Hamilton pour le surf tracté (tow-in).
- MARK RICHARDS (1957- )Australie : 4 fois champion du monde de 1979 à 1982, célèbre pour personnaliser ses planches de surf avec le logo de Superman et ses propres initiales! Il shape ses planches avec le winged swallow tail (fin en queue d'hirondelle) et 2 ailerons. A l'époque les surfboardssurfboards n'avaient qu'un seul aileron 

- TOM CURREN (1964-   ) USA : fils d'un précurseur des BIG WAVES, Pat Curren. Il a redéfini le niveau de performance du surf. Il a gagné son 1er titre à l'âge de 19.
- KELLY SLATER (1972-   ) USA : c'est le roi du surf moderne, 8 fois du champion du monde

LES BIG WAVES SURFERS

Dans les années 40 et 50, les ancêtres des BIG WAVES de Mahaka sont George Downing, Wally Froiseth, Woody Brown et Buzzy Trent. Ils étaient les 1ers à surfer Waimea Bay, une vague gigantesque, crainte par les surfeurs.


- PAT CURREN : Un des 1ers Californiens à s'y frotter.

- JOSE ANGEL : l'un des plus intrépides. Mort en mer. 

- EDDIE AIKAU : MNS à Waimea Bay. Mort en mer.

- BROCK LITTLE : il rama jusqu'aux big waves sans utiliser de jet ski! cascadeur sur les tournages : Lords de Dogtown, The Italian Job et Transformers.

- JEFF CLARK : il surfa Maverick dès 15 ans. Les vagues est loin du rivage et il faut ramer pendant 45min à travers rochers et courants.

- MARK FOO : surfa Waimea, Maverick et mouru en 1994.

- LAIRD HAMILTON : Considéré comme le plus grand surfeur de tous les temps, il révolutionna le surf des fameuses BIG WAVES en créant le "tow-in surfing " (surf tracté pour accéder jusqu'à la vague) et en repoussant les limites du surf : windsurfing, wakeboarding.

LES SPOTS DES BIG WAVES

  • AFRIQUE DU SUD : Hout Bay (15m)

  • AUSTRALIE : ShipsternShipstern Bluff (12m, Tasmanie), Cyclops

  • CHILI : Punta de Lobos

  • ESPAGNE: Playa Gris, Roca Puta   

  • ETATS-UNIS : Mavericks (15m), Ghost Trees; Nelscott Reef

  • FRANCE : Belharra (15m)

  • HAWAI : Waimea Bay, Outside Log cabins, Jaws = Peahi (15m), Kaena Pt, Outer Reefs of Oahu

  • IRLANDE : Aill na Searrach

  • MEXIQUE : Rodos Santos

  • PEROU:  Pico Alto

  • TAHITI : Teahupoo

  • Pour ceux qui voudraient se lancer, je recommande l'école de surf ONAKA d'Hendaye, l'équipe est très sympa surtout Greg et Eric! Les cours durent 2h, douches dans le surfshop et comme l'école est à 2min à pied de la plage : pas de perte de temps de transport!! Deplus, les vagues d'Hendaye sont idéales pour débuter, les groupes sont réduits donc les monos sont à disposition! Compter 130€ pour 5 cours de 2h en été.

    100_6929

    .


    Retour à La Une de Logo Paperblog

    A propos de l’auteur


    Cecile64pb 112 partages Voir son profil
    Voir son blog

    l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte