Magazine Humeur

Quand le CRIOC joue aux experts économiques

Publié le 07 octobre 2008 par Echocynique
Le CRIOC a décidé de changer de ses sujets de prédilection comme l'allergie au soja ou la pomme de terre pour faire une analyse de la crise actuelle.
C'est vrai, je fais ça aussi.
Mais je ne fais pas de commentaires sur les allergies du soja parce que je n'y connais rien.
Déjà que l'on doit subir les analyses du sieur Happart ou de l'ami Elio , voilà le CRIOC qui s'y met.
Et c'est original, car en fait la crise est apparue comment? Vous êtes prêt?
"Tout démarre avec la crise hypothécaire aux Etats-Unis. Un consommateur américain emprunte pour acheter une maison. Comme celle-ci vaut 100, il emprunte 100. La valeur de la maison augmente et passe à 120. Le consommateur emprunte 120 en augmentant son crédit de 20 pour acheter une voiture. "
Le plus marrant est que le titre de l'article est " Les spéculateurs s’enrichissent et les consommateurs paient"
Ce "consommateur" américain est-il un "spéculateur" ou un "consommateur"? J'hésite.
Et puis:
"La mondialisation de l’économie a conduit certaines banques à acheter des titres comme les subprimes et à manquer de liquidités"
Génial. on peut lancer le mot "mondialisation". Cela fait toujours bon genre. C'est vrai que les banques US n'ont pas acheté ces titres.

"Certains observateurs estiment que la sous-capitalisation des banques belges les a conduit à connaître plus rapidement des difficultés suite au manque de liquidités sur le marché."

Alors que l'article est suivi de 11 notes de bas de page pour citer les références, cette affirmation n'est pas renforcée d'une source. "Certains observateurs". Facile pour faire dire n'importe quoi.
"Enfin, il fait payer aux épargnants le sauvetage des banques qui continueront à verser des dividendes aux actionnaires et à payer des bonus importants à leurs dirigeants." (plan Paulson)
Faut dire ça aux actionnaires de Fannie Mae, Freddie Mae et autre Lehman Brothers.
" elle (la crise) prouve à loisir que l’autorégulation du système financier ne fonctionne pas et que la maximisation du profit sans contrôle conduit à des dérapages"
Ils sont bien au CRIOC. Alors que nombre d'économistes se posent des questions, que certains bloggers rappellent que l'économie suit des cycles, comme sur economiques.eu ou sur Société, Entreprises et Changement . Que Peter Praet, directeur à la BNB déclare à la télé que la crise est surtout due à la peur...
"
L’intervention nécessaire des pouvoirs publics montre que sans l’intervention de celui-ci, les excès des crédits conduisent à l’augmentation des inégalités."
Suis-je inattentif Je ne vois pas bien le rapport. Ou bien sont-ce les inattentifs qui prendront comme argent comptant ce raccourci spécieux.
"
Que dire aux épargnants proches de la retraite dont l’épargne pension va connaître une chute importante et dont les placements sont encouragés depuis 1992 par la déduction fiscale ?"
Il faut savoir, l'épargnant n'est pas touché. l'actionnaire l'est. Un peu de rigueur ne ferait pas de mal.
"L'Etat pourrait jouer un rôle primordial de régulateur économique en orientant les choix stratégiques des banques concernées ; Encore faut-il qu’il le veuille ! "
Encore faut-il qu'il en soit capable!
Je m'arrête. Je n'ai même plus le courage de remettre en forme les textes collés. Parce que:
1. Tant de bêtises m'effarent.
2. Le CRIOC fait tout pour mettre de l'huile sur le feu.
3. Cet article m'a fait perdre tout le crédit que je pouvais lui accorder. Mais je ne peux évaluer leur manque de sérieux quand il s'agit des allergies au soja...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Echocynique 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines