Magazine France

Exclu : Daniel Clérembaux nous livre ses impressions de conseiller municipal de Limoges

Publié le 07 octobre 2008 par Jeunegarde

clerembaux.jpg A l’heure du premier conseil municipal de la rentrée, Daniel Clérembaux (LCR 87) nous livre ses impressions sur son mandat à la mairie de Limoges. Ses propos ne manqueront pas de faire polémique, tant sa vision de Limoges (”ville gangrénée par le libéralisme”) est pessimiste, mais il a su aussi nous faire part de ses propositions concrètes pour améliorer le quotidien des limougeauds.

” La gestion de la ville est largement gangrénée par le libéralisme et par la volonté de ne rien changer. Partisan de la gratuité des transports publics, pour des questions sociales et écologiques, nous avons demandé ” une étude sur la gratuité” qui n’a reçu aucune réponse. Mieux le tarif à l’unité à augmenté au 1er septembre à 1,20 euros avec l’approbation de la majorité de l’agglo. Bien sur nous avons voté contre.

Pour mieux comprendre il faut savoir que la STCL est une Socité d’économie mixte dans laquelle la 3ème entreprise privée de transports publics “Transdev” a des intérêts !

Il en va de même de la volonté de maintenir en gestion privée par des multinationales : les parkings (Vinci), le ramassage et le traitement des ordures ménagères (Véolia), et maintenant la cogénération (Suez)…Pour les seuls parkings, en un an le chiffre d’affaires de Vinci Park a augmenté de 200 000 euros grâce à l’approbation de l’augmentation des tarifs par la municipalité précédente. Dans le même temps cette entreprise supprime des postes. Nous avions dénoncé dans la campagne le coût exhorbitant du stationnement en centre ville pour les résidents, exlcuant de fait celles et ceux aux faibles revenus. Ceux ci viennent de baisser sans avis du conseilTant mieux, mais une politique écologique radicale est faite de transports publics gratuits et d’un réseau desservant au mieux lieux de vie et de travail.

Que dire également de la baisse de 1,2 millions d’euros sur le budget investissement en matière culturel?

Lorsque nous avons voulu mettre en avant la nécessité de promouvoir en lien avec les associations un festival de musiques actuelles, le micro nous a été coupé ! C’est pour cela que nous appelons à la mobilisation des acteurs culturels et des citoyens pour faire bouger la ville.

Idem sur la question du développement de la ville. Nous sommes pour une “revitalisation” du centre ville.

Nous ne voulons pas transformer celui ci en musée ! Il ne passe rien pendant l’été alors que des milliers d’habitants ne peuvent plus partir en vacances. Rien sur les bords de Vienne, pas de festivals en juillet et août, mis à part “Cuivres en fête” mais maintenant c’est payant ! etc…

Le conseil municipal ne se résume pas à cela mais il est révélateur du refus de la majorité actuelle (PS, PCF, Limoges écologie et personnalités) de prendre en compte les nécessités d’aujourd’hui sur les questions sociales, démocratiques et écologiques.

Nous faions vivre avec deux élus ( c’est raisonnable ! ) des vraies valeurs de gauche : la solidarité, l’égalité, l’écologie sociale….Beaucoup de citoyens, d’associations nous encouragent mais c’est ensemble que nous ferons changer les choses.”

Ces propos susciteront-ils le débat au conseil municipal de ce soir ? toujours est-il qu’un droit de réponse est bien entendu ouvert à l’a majorité si elle le souhaite…..


Tags: bus, Clérembaux, culture, LCR, Limoges, municipales

Related posts


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte