Magazine Culture

Anthologie permanente : Gherasim Luca

Par Florence Trocmé

Ruiner les ruines m’offrait le seul
moyen de parcourir invulnérable
les ruines et seul le dynamitage
perpétuel de l’édifice en plein
effondrement pouvait m’arracher
aux dents féroces de la négation
non pas comme un estropié heureux
d’avoir sauvé sa vie mais comme
une conclusion infiniment causale
par laquelle se confirment à nouveau
la justesse d’une théorie
et la nature concrète de la révolution
En rejetant toute solution de compromis
liée à l’économie de l’effort
et à l’unilatéral instinct de conservation
en poussant jusqu’aux frontières noires
de la mort ma répulsion pour la dualité
douleur-plaisir d’où l’homme choisit
avec une traditionnelle candeur
son stupide : que c’est agréable
son immonde : c’est bon, oh que c’est bon
je me laisse dévorer par la douleur
avec la même ferveur qui me dirige
vers le plaisir inconnaissable
En accord avec mes précipités théoriques
cette chute apparente dans la douleur
soutient mon attraction constante
vers la réalité objective du plaisir
dont la seule preuve reste la surprise
objective qu’elle promet
les plaisirs courants, accessibles
alternant avec le déplaisir
et doublés du revers de la médaille
n’étant pour moi que l’expression directe
du malheur, du dimanche, de la récréation
du mariage et de tout ce qui fait
que la joie et la tristesse de ce monde
sont un unique fardeau.

Gherasim Luca, L’Inventeur de l’amour suivi de La Mort morte, José Corti, 1994, p. 103

Gherasim Luca dans Poezibao :
bio-bibliographie, extrait 1, extrait 2, Gherasim Luca, passio passionnément, d'André Velter (lecture de F. Trocmé), comment s’en sortir sans sortir, DVD (parution), Sept slogans ontophoniques (parution)

Index de Poezibao
Une de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Lucien Suel

    Anthologie permanente Lucien Suel

    À titre exceptionnel, pour bien rendre justice au travail de Lucien Suel et en particulier à son vers justifié (le principe : un nombre fixe de caractères par... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Claudio Rodríguez

    Pour signaler la récente parution de la toute première traduction en français d’un livre du grand poète espagnol Claudio Rodríguez (1934-1999) Je me demande... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Jérôme Game

    surface de la peau à l’appareil, de la p de l’image en soir de dedans , hors la mort , désossée = une image. S’adressant au still alive, still life. C orps ce... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Georges Bataille

    Je rappelle la toute récente parution de l’Archangélique et autres poèmes de Georges Bataille dans la collection Poésie Gallimard VI Les mots du poème, leur... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Max Rouquette

    Deux parutions à signaler, celle du livre Poèmas de pròsa, poèmes en prose, chez fédérop et celle du dernier numéro de la revue Europe qui consacre un fort... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Martin Rueff

    Martin Rueff vient de recevoir le prix Yvan Goll (qui lui sera remis au Marché de la poésie) pour Icare crie dans un ciel de craie J’attends. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Seamus Heaney

    Menthe Bouquet de petites orties poussiéreuses, Herbes folles au flanc de la maison, Elle poussait derrière les déchets et les bouteilles vides, Jamais... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines