Magazine Culture

barra 5ouv taxi

Publié le 14 octobre 2008 par Alternautes
ya madame barra 5ouv taxi...
C'est la réflexion qu'on entend à chaque fois.
Chaque fois qu'on se plaint d'un état de choses on risque souvent d'avoir des gens qui nous font des réflexions de ce genre.
La scène type se passe dans un bus, plein à craquer, on dirait qu'on transporte des bestiaux et une femme qui se plaint parce que la situation est intolérable. Quelqu'un alors trouve le culot de reprocher sa réaction à la femme. Elle a alors l'impression de passer pour quelqu'un qui pleurniche alors que tout le monde accepte cette fatalité faite de corps empilés et d'odeurs fétides.
Je translate cette scène à tous les champs du vivre ensemble. J'ai la conviction que chaque fois que quelqu'un se plaint d'un état de faits il trouve toujours des gens qui le mettent à l'écart même s'ils sont eux aussi concernés sinon plus.
Quelle est la logique derrière ce genre de comportement?
L'élite ou la supposée élite est à ce point mal perçue par les gens?
La rancune explique t'elle cette réaction?
Au lieu de gens aisés qui se plaignent de l'état du transport en commun, on risque d'avoir des gens qui se déplacent en taxi ou en voiture personnelle et laissent les autres dans l'état auquel ils tiennent tant. On pourrait translater cette logique à l'enseignement publique qui au lieu de l'améliorer pour le garder en tant que creuset de la république, on cherche chacun de son côté à mettre ses enfants dans des écoles privés.
Que faire devant cette logique implacable qui mène à se désolidariser de cette masse inconsciente?
suite de la discussion ici
par Overdrive

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alternautes 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine