Magazine Culture

Californication épisode 2.03

Publié le 14 octobre 2008 par Red

J'aime bien ce début de saison de Californication. Comme je l'ai dit dans mes reviews précédentes, on sent que le brainstorming de ouf qu'ils ont du faire dessus a payé. C'est surtout beaucoup plus complet que la première saison qui était bourrée de remplissage pour combler le manque d'imagination des scénaristes. Comme toujours et c'est une des rares raisons qui me poussent à suivre cette série, on passe un bon moment et l'épisode passe plutôt vite, du moins les 28 minutes ne nous laissent pas attendre la fin avec impatience, ce qui est toujours bon signe.

Tout cela relève encore de l'anecdotique mais moins que la saison 1. Je ne dirais pas que des fils rouges commencent à se créer parce que c'est pas le but de la série, évidemment, mais cela fait plaisir de sentir que l'ensemble se tient, sans qu'on ait l'impression de pas assez ou d'intrigues un peu over the top. Et j'aime bien le sentiment qu'on a de ne pas trop savoir vers quoi les scénaristes nous mènent, contrairement à la saison 1 où on savait inévitablement que Hank et Karen allaient retourner ensemble. Bon, on ignorait que cela allait être amené de façon aussi ridicule mais bon...
L'intrigue de l'épisode concerne donc Hank qui continue à passer du temps avec le rockeur dont il fait la biographie. Au cours d'une sortie il rencontre une femme qui a partagé son lit avec les deux (donc Hank et l'artiste). De surcroît on apprend que c'est une prostituée et Karen est en colère contre Hank pour avoir payé une femme pour profiter de ses offres sexuelles... pendant leur rupture. C'est très bien écrit, sobre comme il faut, drôle à certains moments et bien drama quand il faut. C'est plaisant.

De son côté, Charlie doit faire la morale à une actrice de porno qu'il connaissait déjà. Même si je n'aime pas du tout le personnage de Charlie, j'avoue que j'ai bien aimé l'intrigue. Comme pour l'histoire de Hank, c'est pas trop tiré par les cheveux et on ne s'ennuie pas vu que l'intrigue ne tire pas en longueur et on sourit à quelques reprises.

En bref : On a un bon épisode, sympathique, bien dosé entre comédie et drama. C'est court mais y a rien d'autre à ajouter.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines