Magazine Culture

[critique] Chuck S02E03

Publié le 15 octobre 2008 par Anagbmf

Les choses commencent à chauffer à Los Angeles. Les coeurs, les esprits et les affaires, tout ça mélangé.

Les ex-amants, les ex-agents, les ex-affaires reprennent du service. Et ça turlupine Chuck très fort. Son cerveau d’amoureux brouille les écoutilles de la CIA.
On fouille de plus en plus dans le passé et le futur des personnages, ce qui, j’en suis sûr annonce l’arrivée ou le retour de personnages qui vont réussir à étoffer l’histoire. Bryce, lui, remontre déjà son bout de nez, sûrement pas pour la dernière fois. L’ancienne choute de Chuck, elle, ne devrait pas tarder. Je vous avais bien parler de son arrivée évidente en Août dernier. De quoi troubler encore un peu plus les relations de Sarah et Chuck, même si celui-ci à tenter de “rompre” ce qui pourrait avoir lieu -même s’il est évident que ce petit discours est un bébé poisson en danger dans une marre de possibilités… Plus explicitement, c’est évident que leur relation ne va pas s’arrêter là et que ces petits parasites, qu’ils soient espions ou anciens amours d’étudiants, n’arrêteront pas.

Et puis, les couvertures vont être de plus en plus en danger. Captain Awesome connaît à présent le visage de l’ex de Sarah… Ce qui risque de poser soucis s’il tombe un jour sur une photo de Bryce Larkin.

Le Buy More regroupe probablement -et étrangement, pour une série d’action- les meilleurs scènes de cet épisode, voire de cette saison, voire de cette série.

Morgan et ses petits compères sont juste hilarants, à l’image des employés de The Office ou de The IT Crowd, avec leurs visages et leurs passions mainstream, hors du commun, fêlés… Bref, choisissez parmi toute une liste de mots associables à leurs trombines et à leurs bulbes plus ou moins ramolis.

Les secrets sont en danger, vous l’aurez remarqué. Mais je ne peux pas m’empêcher, malgré ma validation de l’épisode, que ce n’est que pour combler la patience du spectateur.

La série se cible de plus en plus vers les à-côtés de l’espionnage, du ménage à trois sans sexe qui menace le couple en devenir de l’espionne et de l’Intersect. Cela dit, la série n’a jamais eu la prétention d’avoir un véritable fil de mission, je veux dire par là que chaque épisode a toujours eu une mission à remplir. Autant que ça continue, mais il faut bien scotcher le spectateur facilement lassé sans utiliser de catch féminin…

Alors nul doute qu’on aura encore notre quota de bidonnage devant les scènes du Buy-More, construites comme des scènes d’action by the way, et de pleurnichage devant un Chuck tout sirupeux et amoureux. N’empêche, j’ai hâte d’en savoir plus sur les questions importantes…Et les autres.

Chuck, NBC, nouvelle saison

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anagbmf 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines