Magazine Cinéma

Tonnerre sous les Tropiques

Par Ffred

Tonnerre sous les Tropiques Tonnerre sous les Tropiques 

L'histoire

Un casting d'enfer pour un voyage... au bout de l'enfer ! En tête d'affiche : Tugg Speedman, la star du film d'action, en chute libre depuis ses trois derniers navets. A ses côtés : Jeff Portnoy, spécialiste des comédies (très) bas de gamme, avide de prouver ses qualités de comédien ; Kirk Lazarus, acteur "Méthode" multi-recompensé et 100 % givré ; Chino, superstar pop et fan d'Al Pacino ; et Kevin Sandusky, le fringant petit jeune tout heureux de faire partie de la bande. Cinq egos surdimensionnés au service du "plus grand film de guerre de tous les temps". Sur le papier, ça se tient (ou presque), mais sur le tournage tout dérape : les caprices des stars et l'incapacité du réalisateur, Damien Cockburn, font grimper les frais à une allure vertigineuse, au point que le studio décide de tout arrêter... C'est alors que Damien a l'idée "géniale" d'entraîner sa petite troupe au coeur du Triangle d'Or pour une expérience de "cinéma-vérité" d'un genre inédit. Mortel...

Mon avis

Quelle excellente surprise ! Alors que l'on pouvait s'attendre à une comédie pipi-caca en dessous de la ceinture comme il nous en a déjà donné l'habitude en tant qu'acteur surtout, il n'en est rien. Ben Stiller, qui porte toutes les casquettes ou presque (acteur, réalisateur, scénariste, producteur), nous offre une merveille de satire d'Hollywood aux petits oignons. Tout est réussi autant sur la forme que sur le fond. C'est drôle, corrosif, acéré, politiquement incorrecte, il s'est vraiment lâché sur le récit et les dialogues qui font mouche en permanence. Il ne faut pas rater le début, la série de fausses pubs et bandes annonces est à hurler de rire. A partir de ce moment là pas un instant de répit, on rit jusqu'au générique de fin qui lui aussi est absolument génial. Il faut aussi être attentif car les références à quelques grands films et noms d'Hollywood fusent dans tous les coins, de Oliver Stone à Steven Spielberg, tout le monde y passe et s'en prend son grade, même les Oscars. Et comme ça va à 100 à l'heure, il y en a surement que l'on doit rater. Du rythme, de l'action, une mise en scène qui ne s'essouffle pas. Effets spéciaux, décors, costumes, maquillages, montage, tout est au diapason, absolument pas de faute de goût, si je puis dire. Le casting est lui aussi très réussi, outre Stiller lui-même, on retrouve les talentueux Robert Downey Jr, Nick Nolte, Jack Black, Matthew McConaughey et les jeunes Brandon Jackson et Jay Baruchel tous convaincants, Tobey Maguire dans un clin d'oeil dans les bandes annonces et une composition hilarante de Tom Cruise qui prouve qu'il peut faire preuve d'humour et d'auto-dérision de temps en temps, trop drôle.

Tonnerre sous les tropiques sera certainement l'une des comédies de l'année. Elle fera date dans le genre parodie et satire, celui du système qui l'a engendrée. Drôle, féroce, jubilatoire. A voir pour une excellente détente et un gros éclat de rire. Coup de coeur.

Nick Nolte et Danny R. McBride. Paramount Pictures France
 
Ben Stiller and Robert Downey Jr. in DreamWorks Pictures' Tropic Thunder
 
Robert Downey Jr. and Jack Black in DreamWorks Pictures' Tropic Thunder

Jay Baruchel , Brandon T. Jackson , Ben Stiller , Robert Downey Jr. , Jack Black and Steve Coogan in DreamWorks Pictures' Tropic Thunder

Affiche américaine. Paramount Pictures
Affiche américaine. Paramount Pictures
Affiche américaine. Paramount Pictures

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines