Magazine Culture

Ce week-end, rendez-vous sur mon stand à Saint-Étienne avec 108 euros

Par Georgesf

Ce week-end,
rendez-vous sur mon stand, à Saint-Étienne, avec vos 108 euros !

 

Ce week-end, rendez-vous sur mon stand à Saint-Étienne avec 108 euros


Je serai durant tout ce week-end au Salon du Livre de Saint-Étienne. Il y aura peut-être à mon côté la jeune Ségolène R. avec laquelle je pourrai poursuivre le dialogue ébauché. Mais le plus important, c’est qu’il y ait moi. Et vous, parce que je suis très inquiet.
  Ne riez pas, lisez la suite.

Après le Salon du Livre du Mans, j’ai tempêté, j’ai protesté contre l’insuffisance de livres à dédicacer. J’ai annoncé que je pouvais en signer le triple, ce qui fait assez chic, vous en conviendrez. L’inconvénient, c’est qu’on m’en fournira effectivement le triple. Et s’ils me restent sur les bras, ça fera beaucoup moins chic.

Si Ségolène passe, j’essaierai de lui en fourguer un gros paquet. Avec son air gentil, je suis sûr qu’elle est prête à m’aider. Elle n’osera pas dire non à son futur nègre. Mais ce qui m’inquiète, c’est son Jeeves. Le genre de type à qui on ne la fait pas. Entre lui et moi, le courant ne passe pas – d’ailleurs, il ne faut plus parler de courant au P.S. Non, il ne m’aime pas, son Jeeves, il est jaloux, il a raison. D’autant plus que les bouquins, disons les vingt bouquins, c’est lui qui va devoir les porter.

Non, soyons réalistes, ma seule chance d’éviter le déshonneur, c’est vous. Vous venez chacun avec vos 108 euros, pour acheter six – « Qui comme Ulysse », et hop, le tour est joué ! Et que faire avec vos six « Qui comme Ulysse » ? Vous pouvez bien sûr les offrir à vos proches : vous avez certainement six proches, ne dites pas non. Et même six proches qui savent lire, ne serait-ce qu’une dédicace si le livre leur paraît trop long : je concocterai de superbes dédicaces, très personnalisées, pour chacun d’eux. C’est bien, mais, les cadeaux aux proches, c’est quand même une solution de facilité.

Il y a mieux : publiez sur votre blog un billet « J’ai lu six Qui comme Ulysse ». Parce que les jaloux, les persifleurs susurrent que ça devient banal de publier un billet sur Qui comme Ulysse (ce contre quoi je m’élève, bien sûr). Eh bien, clouez-leur le bec ! Lancez la mode du Six Qui comme Ulysse , c’est une formidable idée. D’ailleurs mon éditeur la trouve excellente.

On en reparle au Salon. Pas longtemps, hé, parce que j'aurai mes 72 bouquins à dédicacer. Je bosse, moi, madame !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Georgesf 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines