Magazine Culture

J'ai découvert Douglas Kennedy

Par Sevvero
Bannière Dougla Kennedy.jpg Ayant épuisé tout mon stock de romans, essais, polars, ainsi que tous les Guillaume Musso que m'avait prêtés maman, je suis allée prospecter sur le site de la Fnac dans le rayon Poche. Mon choix fut très rapide. J'ai cliqué sur les Coups de Coeur, et là, Douglas Kennedy m'est apparu. Cela faisait quelques fois que mes amies avaient évoqué cet auteur de romans contemporains. Je me suis renseignée sur sa bibliographie : 

1994 : Cul de sac (The Dead Heart)
1996 : L'Homme qui voulait vivre sa vie (The Big Picture)
1998 : Les Désarrois de Ned Allen (The Job)
2001 : La Poursuite du bonheur (The Pursuit of Happiness)
2002 : Rien ne va plus (Losing It)
2003 : Une Relation dangereuse (A Special Relationship)
2005 : Les Charmes discrets de la vie conjugale (State of the Union)
2007 : La Femme du V° (The Woman in the Fifth)

Après la lecture de leur synopsis, il a été difficile de choisir avec lequel j'allais repartir. J'ai opté pour les titres dont on m'avait beaucoup parlé :  Les Charmes discrets de la vie conjugale et La Femme du V°.

Je viens d'achever Les Charmes discrets de la vie conjugale. Un vrai régal. J'ai versé des larmes. J'ai frissonné. Je me suis glissée dans la peau de l'héroïne, cette femme qui nous décrit son existence, ses états d'âme, ces idées sur son époque. Elle se heurte à ses proches, elle est soutenue par sa meilleure amie. Elle est confronté à des choix qui sont aussi les nôtres au quotidien. Elle fonde une famille. Elle rencontre l'amour, la mort, la maladie. 
Ce roman m'a donné des forces, du punch, de la motivation. 

J'ai déjà hâte de commencer La Femme du V°. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sevvero 72 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines