Magazine Culture

Deux autres heures avec Claude Egea

Publié le 18 octobre 2008 par Souillacenjazz
Deux autres heures avec Claude EgeaJeudi, voici Claude Egéa avec Manuel Rocheman au piano, André Villeger au sax, Thomas Grimonprez à la batterie et Patrice Caratini à la contrebasse. Cette formation, issue du Jazz Ensemble, un big band dirigé par Caratini himself, a revisité des classiques auxquels il a mêlé une composition de directeur du Jazz Ensemble. Les musiciens se connaissent sur le bout des doigts et c'est tant mieux car tout est impeccable: le son, les phrasés, les enchaînements. Une heure, c'était bien entendu trop court et on les a rappelés. Quelques instants plus tard, ils revenaient sur scène (ils étaient donc au courant?!) pour un dernier morceau qui concluait en beauté le concert.
Et puis vendredi, Claude Egéa nous présentait une formation originale. Outre Khalil Chahine à la guitare, Michel Payratout à la contrebasse et Thierry Chauvet à la batterie, Egéa s'était entouré de cornistes (Jean-Jacques Justafre, Lionel Surin, Norbert Vergonjanne et Jean-Michel Tavernier). C'est une formation qu'Egéa a intégrée récemment et, surtout, d'une configuration rare. On n'allait donc pas bouder notre plaisir. De Miles Davis à l'Entrée des gladiateurs, en passant par une composition de Jean-Jacques Justafre, on s'est régalé des arrangements, en grande partie proposés par Khalil Chahine. Comme la veille, on a tapé fort dans nos mains et voici l'octet qui revenait sur scène pour nous en faire une dernière. Merci, merci, M. Egéa, on a adoré.
Et, à propos du cor, si le coeur vous en dit, en cliquant ici vous aurez accès à un petit quizz sympathique.
Gilles

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Souillacenjazz 609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines