Magazine Cinéma

"Split second" ("Même les assassins tremblent") : otages atomiques

Par Vierasouto

Pitch.
Deux évadés de prison prennent un groupe en otage dans une ville fantôme destiné à être rasée le lendemain par une explosion nucléaire programmée par l'armée.

Pour ceux qui l'ignoraient (dont moi), l'acteur Dick Powel était aussi un réalisateur : ayant
joué dans un grand nombre de comédies avant d'endosser en 1944 l'imperméable du détective privé Philip Marlowe (créé par Raymond Chandler) dans "Adieu ma jolie" d'Eward Dmytryk, c'est après avoir tourné dans "Les Ensorcelés" de Vincente Minelli
qu'il réalise plusieurs films pour la RKO dont le premier "Split second" ("Même les assassins tremblent")...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines