Magazine Finances

Pour un nouvel ordre financier mondial : Responsabilité, éthique, efficacité !

Publié le 19 octobre 2008 par Cabinetal

J'en avais confié le soin à Philippe Marini, Rapporteur Général, excellent expert de ces questions :

Notre travail répondait à trois préoccupations principales :

- les crises de paiement des années 1997 et 1998 survenues dans les pays dits " émergents ", en Asie du sud-est, en Russie et en Amérique Latine étaient préoccupantes pour les pays concernés, mais aussi par leurs répercussions sur les pays industriels.

Surtout, elles témoignaient de l'extrême précarité de la prospérité économique, et de l'incapacité des grands Etats industriels à prémunir la planète contre de tels bouleversements. Ces crises ont naturellement suscité la question d'éventuelles réformes de l'architecture financière internationale, tant dans les institutions qui la composent (le fonds monétaire international, la banque mondiale, la banque des règlements internationaux, les banques régionales de développement, les groupes informels de pays, les " G 7, G 10, G 22... ") que dans leurs moyens d'action.

- les défaillances de certains intervenants sur les marchés financiers, en particulier la faillite du fonds " long term credit management " (LTCM). Ces défaillances posaient la question des risques économiques engendrés par les marchés financiers, en particulier ceux de produits dérivés, et nous conduisaient à nous intéresser à la prévention des risques systémiques. A cette question étant liée toute la problématique de la surveillance des marchés de capitaux et de crédit. Ainsi que celle des circuits d'argent criminel, de nombreux fonds d'investissement étant établis dans des paradis bancaires et fiscaux qui attirent les transactions les plus contestables.

- l'apparition de l'euro en 1999, nous invitait à envisager quel pourrait être son rôle dans la stabilité économique et financière mondiale ? Voir si l'exemple de la zone euro pourrait être exploité par d'autres régions, ou par le monde ? Que pourraient faire les zones monétaires ? Comment traiter les relations entre grandes monnaies ?

Le groupe de travail a procédé à 13 auditions à Paris, et a effectué 6 déplacements à l'étranger, de mai à novembre 1999 : aux États-Unis (Washington et New York), en Suisse (Bâle), en Allemagne (Francfort), en Côte d'Ivoire (Abidjan), au Japon (Tokyo), et en Belgique (Bruxelles). Il s'agissait de rencontrer les responsables des institutions financières multinationales, mondiales, régionales ou européennes, et également des économistes et des responsables du secteur privé intéressés par la question de la stabilité financière internationale.

Le rapport que vous retrouverez en cliquant là est le fruit de ces investigations. Bien entendu nous veillons à la mise à jour permanente de nos travaux. Je n'ai souvenir que nos gouvernements nous aient même demandé notre avis depuis !

Voir aussi : COMMUNIQUE DE PRESSE DU 29 MARS 2000, en anglais

Puis en francais !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cabinetal 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines