Magazine Chanson française

Cristina Marocco

Publié le 19 octobre 2008 par Fred Desfrenne

maroccosmall.jpg 3 ans après son premier album, Cristina Marocco (révélée au grand public avec son duo avec Marc Lavoine) revient avec « Je te dirais que tout est beau ». Un opus qui oscille entre français et italien. La jeune femme a composé quelques titres mais s'offre aussi de prestigieuses collaborations (Art Mengo, Marc Esteves, Musica Nuda…)

Cette artistes multi facettes (théâtre et piano au conservatoire) nous propose donc un nouvel album, fruit de rencontres artististiques et de références de toujours. Des titres sensuels, aux arrangements délicats et au final, un univers feutré, délicat, romantique.

marocco.jpg

Mais laissons Cristina évoquer elle-même son parcours (et son album ) :

''Mes premières impulsions musicales, je les reçois toute petite, en Italie, mon pays d’origine. Dès que je suis capable de dire quelques mots, mon père, passionné de musique, ne perd pas de temps. Il veut tout de suite vérifier mes aptitudes et sous forme de jeux, en m’accompagnant à la guitare, m’apprend comptines et chansons en dialecte sicilien. Il met dans mes bras une guitare classique, mais mes mains sont encore trop petites. Vient alors le piano avec lequel les choses se passent beaucoup mieux : élève du Conservatoire de Turin, je passe mes après-midi de jeune fille à m’exercer sur mon instrument. Je me souviens qu’à cette période mon père m’écrit des chansons et m’emmène en studio pour les enregistrer. Pour moi cela n’est qu’un jeu, ce sont des chansonnettes que je chante pour lui faire plaisir car je sais que la musique est un rêve de jeunesse qu’il n’a pu poursuivre par manque de moyens. Moi, à ce moment là, j’ai bien autre chose en tête : mon premier amour, la littérature, la danse classique, le grec, le latin…

A dix neuf ans je découvre LE THÉÂTRE. Quel coup de foudre ! Voilà ce que je veux faire dans la vie : être actrice ! Et cette fois, c’est mon choix. Je veux être sur scène, interpréter Pirandello, Shakespeare, Tchekhov, Strindberg… Il en est ainsi. Après mes études d’art dramatique à Milan, je savoure pendant quelques années la joie de fouler les planches des plus beaux théâtres italiens, jusqu’au jour où je ressens le besoin de découvrir d’autres horizons, de passer la frontière. Je brûle en fait d’aller voir ce qui se passe à Paris, la ville rêvée des artistes. A Paris je découvre, j’apprends, je rencontre toutes sortes de gens : c’est passionnant. Mais ce n’est pas facile au début. Je ne connais personne, mon Français est scolaire et je ne peux pas tout de suite jouer la comédie ; il me faut trouver un appartement, renouveler la carte de séjour, payer le loyer… Aussi, poussée par la nécessité et par un goût de l’aventure qui ne me quittera plus jamais, j’accepte la proposition qui m’est faite de chanter dans un cabaret où, dit-on, Edith Piaf et Arletty se seraient produites autrefois ; cela me donne du courage. J’aime m’exprimer en chantant, mais je ne pense alors pas que cela puisse être ma route. Je vis cette expérience enrichissante et formatrice sans trop la prendre au sérieux.

Un beau jour UN PRODUCTEUR passe par là, me remarque et m’invite à enregistrer des maquettes en studio. Il me présente des gens du milieu que bien sûr je ne connais pas ! Parmi eux, MARC LAVOINE. Il me fait écouter « J’AI TOUT OUBLIÉ » et me propose de la chanter en duo avec lui. Le succès de « J’ai tout oublié » change ma vie. Je deviens « connue », je signe mon premier contrat discographique avec EMI, je commence timidement à écrire des chansons pour un premier album « A coté du soleil » dont je confie la direction artistique au célèbre réalisateur italien Corrado Rustici (Aretha Franklin, Eric Clapton, Zucchero, Andréa Bocelli et beaucoup d’autres grands artistes italiens). Pour cet album, en plus de cette précieuse collaboration, des artistes français m’offrent leur talent et leur complicité.

ET MAINTENANT ? Un nouveau chapitre musical s’ouvre à moi, avec l’enregistrement d’un NOUVEL ALBUM. J’y travaille depuis longtemps, trois bonnes années pendant lesquelles j’ai recherché, approfondi, écouté, étudié, désiré, appris, écrit, composé, expérimenté différentes directions. J’en ai finalement choisi une : celle qui me paraît être la plus juste pour moi aujourd’hui, à ce moment précis de ma vie artistique. J’AI ÉCRIT PLUSIEURS CHANSONS, les textes en italien, la musique au piano… J’ai cherché à m’enrichir de l’univers d’autres artistes, Italiens et Français, qui sont pour moi immenses, d’authentiques références. ART MENGO et son complice MARC ESTÈVE, m’ont fait l’honneur de m’offrir deux chansons, deux perles : « LAISSE TOMBER LA NEIGE » et « LE PARFUM ». J’ai emprunté à JACQUES BREL une autre merveille : LES COEURS TENDRES. En Italie les moments de partage avec FERRUCCIO SPINETTI (contrebassiste, membre du duo Musica nuda) et FAUSTO MESOLELLA (guitariste et compositeur de génie, membre de Avion Travel) ont donné vie à « PICCOLA DISTANZA », « IL MESSAGGIO » et « LA CHIAVE INGLESE ». Le cinéaste MAURICE PIALAT a été une autre source d’inspiration. Son court-métrage « L’AMOUR EXISTE », qui relate la vie de misère et d’ennui des travailleurs qui peuplent la banlieue parisienne au début des années soixante, m’a inspiré la chanson éponyme que j’ai écrite avec un précieux copain d’écriture, l’auteur/compositeur MAËL.

Pour la production de l’album, j’ai été entourée d’une équipe de professionnels formidables : XAVIER PLÈCHE (réalisation, composition, arrangements et son), PHILIPPE DESBOIS (réalisation, arrangements et guitares), ERWAN QUINIO (son et mixage), LIONEL SUAREZ (accordéon, bandonéon, piano), ILAN ABOU (basse et contrebasse), OLIVIER HESTIN (batterie et percussions). Avec eux j’ai enfin trouvé une couleur acoustique et un univers bien à moi, en totale adéquation avec ce que je suis. Le choix de chanter dans les deux langues, FRANÇAIS ET ITALIEN, m’a été dicté par l’envie de me restituer de façon authentique, en donnant à voir ces deux facettes qui me composent, tout en essayant de les faire vivre en harmonie.

Si mon premier album a vu le jour dans le questionnement, « pourquoi cela m’arrive, je ne l’avais pas vraiment décidé », ce deuxième a pour moi la saveur de l’accomplissement, des doutes qui s’effacent pour laisser place à une réponse sereine : la musique, j’y ai succombé, comme à une évidence.

( avec MySpace)




Je te dirais que tout est beau

Tracklist:

1. L'Amour Existe
2. Le Parfum
3. La Chiave Inglese
4. Une Journée D'Automne
5. Les Coeurs Tendres
6. Laisse Tomber La Neige
7. Piccola Distanza
8. Je Te Dirais Que Tout Est Beau
9. Cosa Resta Écouter
10. Tempo Complice
11. D'Humeur Egale
12. Il Messaggio

Acheter cet album avec AMAZON

Acheter cet album avec la FNAC





A voir :




.:: Ne manquez pas:

Tous les concerts de Cristina Marocco avec la FNAC

http://www.cristinamarocco.com/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fred Desfrenne 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte