Magazine

Ottawa savait…

Publié le 19 octobre 2008 par Hugo Jolly

http://www.welt.de/multimedia/archive/00613/eng_Omar_Khadr_BM_V_613970g.jpg

Il semble maintenant clair qu’Ottawa, donc Stephen Harper et Paul Martinégalement, savait que l’enfant-soldat, Omar Kadhr, était torturé depuis des années. Non seulement la capitale canadienne impérialiste était au courant de l’odieux, mais elle en savait également plus sur les réels évènements survenus en Afghanistan.Le SCRS a lui-même participé à la torture psychologique du gamin-soldat.

On apprend en plus que la grenade ayant tué le médecin états-unien impérialiste en chasse aux talibans –d’anciens outils devenus désuets-, était une grenade M-67, de fabrication états-unienne!?! De plus, Omar Kadhr était de dos lorsqu’il a été atteint de projectiles, et non armé.

Alors Stephen Harper, ayant dit qu’Omar Kadhr avait commis de « graves gestes » envers un envahisseur non mandaté par la communauté internationale, contre un impérialiste ayant participé à un coup d’État, puis à l’imposition de la dictature d’Hamid Karzaï, n’était qu’un hypocrite. Ce même premier ministre, réélu, savait  donc pour la torture de l’enfant-soldat.

Ensuite, aucune loi internationale n’est plus claire à ce sujet, Omar Kadhr était un enfant-soldat, et même s’il avait eu 67 ans ou 94 ans, Omar Kadhr était protégé par la convention de Genève!!!

Alors oui, le gouvernement complice et impérialiste canadien devrait être accusé d’avoir torturé un enfant-soldat, mais d’avoir également menti sur les « réels évènements » survenus en Afghanistan, puis de n’avoir pas respectées les lois internationales liées à la convention de Genève.

Aussi, Stephen Harper et le précédent gouvernement devraient être accusés d’avoir participé à une guerre illégale, basée sur des mensonges, n’ayant en fait que mis une dictature* en place, garnie de seigneurs de guerre et talibans rasés –devenus désuets-.

Il a été démontré que la mission en Afghanistan avait été préparée, bien avant le 11 septembre 2001. Aucun afghan ne figurait parmi les kamikazes des attentats du 11 septembre 2001, tout comme Saddam Hussein n’avait aucun lien avec Al-Qeada.

À l’inverse, la CIA a financé (Quelques milliards), armé et entraîné Al-Qeada. Washington a donc ainsi contribué et financé des groupes terroristes, avec la complicité d’Ottawa…

À défaut de mettre les vrais criminels en tôle, les capitalistes bourgeois et leurs serviteurs n’ont rien trouvé de mieux que d’y mettre des gamins endoctrinés, pour les y torturer.

Personne ne peut aujourd’hui nier la torture d’Omar Kadhr, puisque le tortionnaire lui-même a avoué les faits.

Honte au Canada, honte aux États-Unis, honte à Bush, honte à Harper et que justice soit faite!

*Hamid Karzaï n’a jamais été démocratiquement élu et n’était en fait que l’un des outils de ce plan états-unien visant à s’accaparer les ressources naturelles afghanes** et le territoire stratégique –vis-à-vis la Russie et la Chine (GAZPROM).

**Les ressources humaines et naturelles afghanes ont été privatisées sous la dictature de Karzaï, et sont donc devenues, ainsi, accessibles aux seuls bourgeois étrangers capables de se les permettre.

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte