Magazine Culture

Réforme des lycée : La semestrialisation de l'année

Publié le 20 octobre 2008 par Kallirrhoe

Vu dans le nouvel obs en ligne du 20/10/08
"Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos a déclaré, dimanche 19 octobre, que la réforme des lycées, qui est en cours de préparation pour la rentrée prochaine, permettra notamment "d'aller vers une année divisée en semestres".
Interrogé sur TF1, au soir d'une manifestation à Paris qui a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de professeurs, d'étudiants et de parents d'élèves, Xavier Darcos a précisé qu'avec cette année divisée en semestres, "les élèves pourront changer de spécialisation" en cours d'année.
Il a également révélé qu'à la rentrée prochaine, en classe de Seconde, le "tronc commun" des enseignements généraux comprendrait "évidemment du Français, des Mathématiques, de l'Histoire et Géographie, deux langues vivantes, des Sciences expérimentales et de l'éducation physique".
Une prime pour les "meilleurs" enseignants
Il a souligné que "les Sciences resteront donc bien dans le tronc commun".
Il a enfin réitéré sa promesse selon laquelle les suppressions de postes ne concerneront pas l'an prochain les lycées: "Nous ne toucherons pas aux lycées pour les retraits d'emplois de l'an prochain".
De son côté, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse a déclaré dimanche que les "meilleurs" enseignants des universités recevront, à partir de la rentrée 2009, une "prime de responsabilité pédagogique" de "3.500 à 15.000 euros par an".
"Aujourd'hui, la fonction enseignante n'est pas reconnue et elle n'est pas valorisée. Moi, je souhaite une meilleure rémunération, dès l'année prochaine, des meilleurs enseignants à l'université selon leur engagement pédagogique", a-t-elle indiqué au Grand rendez-vous Europe 1-Le Parisien Aujourd'hui en France.
Une évaluation collégiale
Valérie Pécresse a ajouté qu'elle voulait "une prime de responsabilité pédagogique, 3.500 à 15.000 euros par an". Prévue dans le projet de budget 2009, la prime entrerait en vigueur à la rentrée universitaire 2009, a-t-on précisé au ministère.
Valérie Pécresse a notamment évoqué les enseignants qui mettent leurs cours en ligne, ce qui est "extraordinairement bénéfique pour les élèves".
"Dans toutes les grandes universités du monde, on met les cours sur Internet. Pourquoi ? Parce que ça permet aux étudiants d'avoir le cours au départ et, au cours lui-même, de devenir un vrai échange interactif, et donc d'être beaucoup plus profitable aux élèves".
L'évaluation se fera de manière "collégiale, à la fois par l'université, mais aussi, tous les quatre ans, par le Conseil national des universités, c'est-à-dire par une instance indépendante nationale qui validera l'évaluation", a-t-elle précisé.
Cette annonce s'inscrit dans le cadre du plan de "revalorisation des carrières dans l'enseignement supérieur" dont la ministre doit dévoiler les autres mesures lors d'une conférence de presse ce lundi à 10h30."


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kallirrhoe 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine