Magazine Culture

Le secret de Caspar Jacobi d'Alberto Ongaro

Par Sylvie
ITALIE
Le secret de Caspar Jacobi
Editions Anacharsis, 2008
Si vous aimez les romans d'aventure labyrinthiques à suspense qui vous emmènent à la fois à New-York, Venise et même dans les histoires de piraterie du Moyen-Äge, ce livre est pour vous !
Alberto Ongaro, écrivain et grand voyageur, a été le complice d'Hugo Pratt. Il nous livre ici un superbe récit labyrinthique sue les méandres de la création littéraire, les rapports diaboliques auteurs/personnages, l'inspiration etc....
Tout commence à Venise : Cipriano Parodi, élevé par des deux tentes Catholica et Pagana !!!!, est doté d'une imagination débordante. Il vient de sortir son premier roman et reçoit une lettre du plus célèbre écrivain du monde, Caspar Jacobi, résidant à New-York. Il l'invite à venir rejoindre son équipe....Car Jacobi, c'est l'Alexandre Dumas du XXIè siècle.  Il est à la tête d'une véritable "usine de création". Des écrivains construisent pour lui des personnages et des intrigues...
Intrigué et surtout flatté, Cipriano se rend à New-York et intègre l'atelier de Jacobi. Il apprend que l'un de ses prédécesseurs, un jeune écrivain français, est mort accidentellement...
La "guerre de la création" commence. Cipriano entend bien garder son indépendance d'écrivain...mais Jacobi se révèle être un talentueux vampire littéraire....
Cipriano se rend peu à peu compte que Jacobi cache un secret et va tout faire pour savoir ce qu'il est...
Ce titre est d'abord un merveilleux roman d'aventures et un roman à énigmes. Ongaro nous ballade de Venise à New-York, de la piraterie moyen-âgeuse à la commedia dell'arte, des cultes vaudous aux bals masqués de Venise.
Créant un foisonnement de personnages et d'intrigues secondaires, ce roman est surtout une magnifique réflexion sur les arcanes de la création littéraire. Mise en abîme de la narration, effacement des limites entre les personnages et l'auteur, entre le réel et l'imaginaire. Cipriano et Caspar se livrent à une impitoyable partie d'échec : qui va piéger l'autre ? Ici, l'arme, c'est d'abord la littérature qui manipule, soumet et rend schizophrène. Chacun cherche à écrire sur l'autre mais ce jeu s'avère très dangereux.
Hommage à Alexandre Dumas, ce livre se révèle un véritable labyrinthe pour le lecteur qui se perd pour son plus grand plaisir. Ici, l'acte d'écriture est vu comme une action démoniaque, vampirique.
Assurément l'un des plus beaux livres que j'ai jamais lu sur la création littéraire. Certains critiques évoquent le lien avec Borges...On peut également évoquer Arturo Perez Reverte (en particulier Club Dumas et Le tableau du maître flamand.Érudition et mystère, pur divertissement allié à une réflexion subtile...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines