Magazine Culture

Paroles et clip : Julien Doré - Figures Imposées

Publié le 20 octobre 2008 par Damien Guillot

Ersatz

Le premier single et clip de Julien Doré Les Limites, issu de son album Ersatz, a connu un véritable succès cet été et encore maintenant. L'originalité de ce premier clip a, à mon avis, pas mal contribué à sa publicité en créant un petit buzz sur la toile.

Nous sommes presque en hiver et il était donc normal de voir sortir son deuxième single accompagné d'un clip : Figures Imposées. Tout comme son précédent clip, celui-ci est complètement en dehors du style du moment, c'est un retour en force vers les années 80. J'avoue être plus fan du clip que du morceau en lui-même mais Julien Doré possède un réel talent et je reste admiratif devant le personnage qu'il incarne auprès des différents médias.

Le clip est un hommage complet à FlashDance, avec de belles tenues fluos et des chorégraphies magnifiques. Années 80 en force puisqu'on retrouve même Christian Morin et Catherine Deneuve dans de brêves apparitions. Mais trêves de blablas, je vous propose de regarder le clip mais aussi de chanter avec Julien. Je crois que les paroles ne devraient pas vous causer de soucis. ;)


Se nourrir des années
Sculpter des opposés
Je t'embrasse je te hais
Je me lasse tu me hais
Et les figures imposées
Et les figures s'imposaient
A moi
Vous étiez si nombreux
A me faire vos aveux
Vos sourires vénéneux
Notre vie n'est qu'un jeu
Et les figures imposées
Et les figures s'imposaient
Vous voulez m'encenser
Vos éloges en papier
En papier
Et les figures imposées
Et les figures s'imposaient
A moi

Je pense que ce single devrait bien marcher. Peut être pas autant que le premier mais ce nouveau clip devrait créer un petit buzz. ;)

TCho, Hamtaro.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Damien Guillot 183 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines