Magazine Culture

[critique] East Bound and Down Pilot

Publié le 20 octobre 2008 par Anagbmf

Il est vraiment risqué de se risquer à la critique d’un pilote qui n’est pas sur d’avoir de suite un jour. Si je prends aujourd’hui ce risque, c’est que ce pilote vaut…vraiment le coup.

Danny McBride, petit protégé déjà pas tout jeune de la clique Apatow et du Frat Pack (oui, toujours eux), est délicieux en anti-héros, connard que l’on adore détester et à qui on applaudit une bravoure nihiliste remplie de foutre mal géré et de dégueulasseries en tout genre. Le style de beauf redneck…Je crois que les mots ne peuvent décrire mon amour de cette anti-mode : plus moche tu meurs, quel bonheur!

Pilote co-produit par Will Ferrel, a été présenté récemment à la chaîne HBO, qui, je l’espère, aura reniflé le bon filon, histoire de se remettre un peu en scelle. Dans une thématique sur le Sud des Etats-Unis, ça ne serait pas une mauvaise idée.
L’humour borderline de ce mini-film cliquesque de trente et une minute est juste à mourir. Avec un casting tout trouvé, qui rappelle un peu dans son propre style celui de The Office, une idée d’un casting de têtes “normales” que l’on retrouverait dans n’importe quelle ville des Etats-Unis.

Jennifer Irwin, vue dans Still Standing, la série d’un des Full Monty, ou encore -ou surtout- John Hawkes, le héros masculin du délicieux et à voir à tout prix Me and You and everyone we know.

Bref, comment ne pas vous conseiller ce pilote qui aura peut-être ou peut-être pas une suite?

East Bound and Down

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anagbmf 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines