Magazine Entreprise

BarCamp à Chennai, le week-end des 18 et 19 octobre

Publié le 21 octobre 2008 par Tkos

BarCamp à Chennai, le week-end des 18 et 19 octobre

IIT madras   Moins renommée que Bangalore la ville Indienne de Chennai (autrefois Madras) est celle qui en Inde se développe le plus en termes de parcs technologiques. Il est donc de bon ton que les professionnels les plus passionnés de ce monde se retrouvent lors d’un week-end BarCamp sponsorisé par le géant du service « Cognizant ».

C’est dans le superbe cadre de l’IIT (Indian Institute of Technology) que je me suis rendu pour rencontrer des software engineers qui ont de leur métier, j’ose le dire, une vision qui va au-delà du job rémunérateur qu’ils n’hésitent pas à lâcher au gré des opportunités. On est donc venu vraiment chercher ici un partage de connaissances, d’expériences et pas des cartes de visites. C’est le premier enseignement : on peut trouver au milieu de cette forêt préservée au cœur de la ville et que traversent des antilopes et des singes, des geeks Indiens fiers d’arborer le tee-shirt noir de cette deuxième édition. Geeks et Geekettes quand même, puisqu’environ une dizaine d’entre-elles ont assisté (assez silencieusement toutefois) sur un total de 150 participants selon mes estimations.

Kiruba présente BarCamp Chennai
Kiruba donne le ton de cette rencontre lors du meeting de départ : la liberté d’expression, la volonté de partage et l’implication. La règle majeure qu’il exposera non sans humour est celle des deux pieds : « si une discussion n’est pas pour toi, ne te semble pas adaptée ou quoi que ce soit… tu te mets sur tes deux pieds et tu vas voir une autre conférence… ». C’est là le deuxième enseignement pour moi, il y a des geeks et ils ont vraiment le sens de l’humour. Trop souvent surpris de ne pas être compris au deuxième degré j’en avais conclu qu’il ne fallait pas tabler sur ce mode de communication en Inde, et bien maintenant je sais que ce sera un critère de choix pour trouver ceux qui prennent plaisir à faire le métier avec passion et efficacité. Durant deux jours donc des échanges le plus souvent interactifs s’opèrent sur des thèmes parfois très techniques (Ruby On Rails, SolR, OSM versus Google Maps, WordPress plugins, Code Generator, Rich Internet Applications, Amazon WebServices), orientés contenu avec une réflexion sur Wikipédia, plus pratiques comme « Design of developper space » ou carrément ouverts comme Disaster Management (qui a débouché sur un amusant débat sur la folie de la circulation en Inde) ou « IT concepts for your dream home ». Sans oublier l’inévitable session sur la crise financière (et économique) et son possible impact sur les jobs de l’informatique qui n’a pas autant rafraîchi l’ambiance que la mousson qui est tombée dru ces deux jours.

session bar camp chennai
Pas de cours magistral, ni même de démonstration d’experts les réunions restent axées sur le partage et bien plus le débat. La relative confidentialité de cette rencontre n’a toutefois pas permis de drainer un public plus large, mais c’est sans doute mieux ainsi pour le dynamisme et l’interactivité. Chennai est parmi les 5 premières villes au monde en nombre de professionnels des technologies de l’information, il faut donc espérer que des rencontres de ce type se multiplieront, peut-être sur des thèmes ciblés comme le fait régulièrement un groupe très actif sur le système de gestion de contenu open-source Drupal. Le IT Indien va-t-il enfin après avoir créé l’industrialisation outrancière de ce secteur, revenir à des valeurs d’innovation et de contribution ? C’est en tous cas le message d’espoir que j’ai entrevu lors de ce Barcamp.

Posted by Frédéric DONNETTE at 2:55 PM
Edited on: mardi 21 octobre 2008 3:10 PM
Categories: Actualités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tkos 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines