Magazine Culture

Fringe saison 1 épisode 5 : "Power Hungry"

Publié le 21 octobre 2008 par Buzzline

ATTENTION ! CET ARTICLE DÉTAILLE LE CINQUIEME ÉPISODE DE LA SAISON 1 DE FRINGE ! SI VOUS NE VOULEZ PAS SAVOIR CE QUI SE PASSE (LA SERIE PASSERA UN DE CES JOURS EN FRANCE !), PASSEZ VOTRE CHEMIN.
Ceci n'est pas forcément un résumé, mais ce qu'on appelle une "review", une analyse complète de l'épisode. Des éléments de l'histoire sont révélés et de gros spoilers sont possibles !
TOUS LES AUTRES ÉPISODES DE LA SÉRIE SONT ICI
Les autres séries sur Buzzline : Supernatural saison 4, Lost Saison 5, Desperate Housewives Saison 5, Heroes saison 3, Weeds Saison 4, Prison Break Saison 4, Dexter saison 3... et plus encore !

Titre de l'épisode : Power Hungry

Avis général : Après une pause d’une semaine aux Etats-Unis, nous voici de retour pour ce 5ème épisode de Fringe ; pour rappel, suite aux révélations du précédent épisode ( accident des Bishops, l’implication d’un homme au sein du « Dessein », et l’apparition de John Scott en toute fin d’épisode) ; on aurait pu s’attendre à des explications tordues , ou bien à encore plus de questions sur Scott et son retour… Finalement, le résultat est assez loin de mes espérances…

Critique by Timmytoms...

L’épisode commence en nous faisant suivre le quotidien d’un certain Joseph: a première vue, c’est pas la joie, il surveille constamment sa température et tension chaque matin, et son patron menace de le virer à cause de ses nombreux retards…la seule chose de bien, c’est la fille de la réception qu’il voit souvent lors de ses livraisons et qui lui plaît, mais celle-ci est déjà draguée par quelqu’un : cela a pour effet de contrarié Joseph et de manière inconnue, le pc de la fille se brouille, comme si il était parasité… Joseph s’en va en prenant un ascenseur, vite rejoint par la réceptionniste ( et pour ceux qui ont l’œil, on aperçoit brièvement notre homme chauve de l’épisode 4 !!!). Malheureusement, l’ascenseur fait une chute de 26 étages pour s’écraser au parking souterrain ; un seul survivant : Joseph, qui en s’enfuyant déclenche toutes les alarmes des voitures de manière inconnue…


Générique

Olivia fait part de sa brève rencontre avec John Scott la nuit précédente (c.f : cliffhanger épisode 4) à Francis qui en gros, lui dit qu’elle a fait un cauchemar, et qu’elle culpabilise encore…
A Harvard, un rapide briefing expose la situation à l’équipe, que la cause de l’accident serait une surcharge d’électricité, et que ce n’est pas la première fois que cela arrive dans le monde.
Sur les lieux du crash, après un rapide constat, Walter démontre grâce au médaillon d’Olivia que des résidus d’électricité demeurent dans l’ascenseur et que toutes les victimes sont mortes électrocutées avant que l’ascenseur ne s’écrase ; de retour à son labo, Walter fait part de recherches effectuées il y a 17 ans de cela et en déduit après avoir fait battre une cœur hors du corps de son propriétaire que l’accident est la cause d’un homme, et non pas d’une machine.
 
On retrouve Joseph a son travail, complètement à l’ouest, qui se fait sermonner par son boss puis se fait virer, mais à peine cela arrive que le patron voit son bras déchiqueté dans une machine en réparation…
Au F.B.I, Olivia poursuit ses recherches avec Broyles qui fait état d’un docteur Fischer, recherché par plusieurs Etats suite à des expériences illégales sur l’Homme. Alors qu’elle continue son enquête, une panne de courant se produit à l’étage d’Olivia et lui apparaît alors John Scott : celui-ci a juste le temps de lui dire qu’il l’aime, qu’elle est sur la bonne voie et qu’elle doit retrouvé l’homme avant le docteur Fischer, avant de disparaître…

A l’hôtel des Bishop, Olivia fait part de sa théorie comme quoi un homme aurait pu survivre à l’accident, au vue des capteurs de poids indiquant un écart de 75 kilos entre le début et la fin de la chute.
Chez lui, on apprend que Joseph a bien été victime des traitements du Dr Fischer, l’explique à sa mère mais dans un accès de panique, fait sauter l’électricité et cause la crise cardiaque de sa mère ; paniquée, il s’enfuit mais est retrouvée, puis endormi par Fischer.

Après recherches, le F.B.I identifie Joseph, se rend chez lui pour découvrir le corps de sa mère…De là bas, Olivia ramène à Walter une cassette audio, qui permet à ce dernier de pouvoir identifier la signature électromagnétique ; à partir de ça, ne lui manque plus qu’une douzaine de pigeons voyageurs pour retrouver Joseph !!, ce dernier subissant des expériences dans un labo.. Alors que Walter prépare ses pigeons, Olivia s’absente et revoit John qui l’embrasse avant de disparaître à nouveau.

De leurs côté, les pigeons s’envolent, tandis qu’Olivia, Peter et Charlie Francis les suivent à la trace via leurs GPS alors que Joseph souffre de plus en plus via les expériences de Fischer.
Arrivé à l’entrepôt, l’équipe arrête le docteur Fischer et Olivia et Peter interceptent Joseph .
A Harvard, Walter sait qu’Olivia a vu John Scott et lui explique qu’il s’agit sans doute d’effets secondaires liés au passage d’Olivia dans l’esprit de John (c.f. : épisode 1).
Alors qu’elle est en voiture, Olivia revoit une nouvelle fois John Scott ; elle décide de le suivre et va jusqu’à une cave où elle trouve plein de dossiers, contenant des enquêtes menées par John Scott, la plupart conçernant le « dessein ».
L’épisode se termine par Broyles, donnant à Olivia une boîte contenant des objets de Scott, boîte dans laquelle Olivia découvre une bague de fiançailles avec, gravé à l’intérieur « always » ; on entend alors la voix de John en fond sonore : « I will prov you Liv’, that I love you : Always » ce qui se traduit par : « Je te prouverais que je t’aime Liv’ : pour toujours. »

Conclusion :
Un épisode moyen, très moyen. Pour le cliffhanger de l’épisode précédent, je m’attendais personnellement à quelque chose de mieux  pour le retour de John Scott mais finalement, c’est assez bof, bof : pas de vrai Scott, mais plutôt des souvenirs, quelques vagues apparitions, mais sans plus, c’est trop peu à mon goût pour une série fantastique… de même autre petite critique, mais à quoi sert le personnage d’Astrid, si ce n’est à faire décor au sein du labo… Messieurs Abrahms, Kurtzman et Orci, donnez lui un peu d’épaisseur ou virez là…
Mis à part ça, bonne intrigue, mais il est vrai, en dessous de la précédente, cela peut se comprendre suite à l’ensemble des évènements de l’épisode 4 qui est à mon goût le meilleur épisode à ce jour.
Donc au final un épisode moyen, attention à ne pas tomber dans une certaine routine…

By Timmytoms

Preview épisode 6 "The Cure"


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Buzzline 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines