Magazine Culture

Sunday Classic : Zapp & Roger

Publié le 26 octobre 2008 par Phantomas

Le Sunday Classic d’aujourd’hui est consacré à l’un des groupes de funk les plus importants des années 80 : Zapp.

Sunday Classic : Zapp & Roger

Archi samplés, ce groupe d’électro funk a bâti sa réputation sur une utilisation massive de la Talk Box (à ne pas confondre avec la vocodeur, malgré une certaine proximité sonore). Du Wu-Tang à Hystereo, de Ian Pooley à Chromeo, Zapp influença et continue d’influencer des générations de musiciens.

Sunday Classic : Zapp & Roger

L’histoire du groupe commence autour de la fratrie Troutman : Roger, Larry, Lester et Terry. Zapp compte aussi Bobby Glover, Eddie Barber, Shilrey Murdock, Jannetta Boyce, Jerome Derrickson, Sherman Fleetwood, Gregory Jackson, et Michael Warren, soit un total de 12 membres !

En pleine vague disco, ils débutent leur carrière à Dayton, Ohio, en 1977. Très rapidement, la manière dont Roger utilisait la talk-box fut remarquée et la Warner leur permit de sortir leur premier titre en 1978, More Bounce To The Ounce, un des morceaux les plus samplés de tous les temps (derrière, peut-être, l’Amen Break). Le premier album, Zapp, sortira en 1980.

Zapp & Roger - More Bounce To The (Live)

Après diverses collaboration (avec Funkadelic notamment) et projets solo, le deuxième album, Zapp II, voit le jour en 1982 avec le single Dancefloor. Celui-ci les hisse au rang de superstar du funk electro. Deux autres albums verront le jour dans les années 80.

Zapp - Dancefloor

Pendant ce temps, le hip hop prenait son envol et Zapp n’échappa au sampling. L’exemple le plus représentatif est sans doute le titre California Love de Tupac, mais une multitude de groupes (comme I AM ou NTM en France) piocha dans le répertoire des frères Troutman.

2 Pac Feat. Dr Dre - California Love

Deux Greatest Hits virent le jour dans les années 90. Celles-ci s’achevèrent d’une dramatique manière pour le groupe : le 25 avril 1999, après une dispute, Larry tire sur Roger avant de se suicider.

Un album hommage sortira en 2000, mais la meilleure façon de mesurer le respect pour Zapp est sans doute de se plonger dans leur discographie et de découvrir à quel point leurs mélodies et leurs sons continuent d’être samplés.

PS : j’essaie sans succès d’afficher le lecteur exportable pour les vidéos, il y a apparemment un petit soucis pour les rédacteurs Wordpress. On corrige ça très vite.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Phantomas 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines