Magazine High tech

Seven pour corriger le flop Vista !

Publié le 27 octobre 2008 par Ecoleinfo

Vista ne marche pas. A la date d’aujourd’hui, à peine, 10% des entreprises ont effectué ou effectueront leur migration vers le nouvel OS. La majorité des entreprises continuent de rester accrocher à Windows XP dont la fin de commercialisation était fixée, dans un premier temps, par Microsoft, au 30/6/2008. Sous la pression, Microsoft a concédé aux partenaires OEM la fourniture du média de restauration de Windows XP à leurs clients jusqu’au 31/7/2009.

Du coup, de grosses entreprises, secouées par la crise financière font le choix de migrer sur Linux. Citons notamment la Société Générale au travers de sa branche BHFM.

Windows 7

D’après les informations délivrées par l’éditeur, Seven ressemblera à Vista. Prévu fin 2009, la commercialisation de Seven pourrait être avancée de quelques mois. La version attendue de pied ferme par les entreprises du monde entier disposerait d’une prise en charge - réelle - des processeurs multi-coeurs. Par ailleurs, la gestion de l’UAC (User Access Control) - et son florilège de fenêtre d’avertissements - , si elle ne devrait pas être abandonnée, devrait être allégée, évitant aux utilisateurs d’avoir à confirmer le moindre de leurs faits et gestes.

Reste une grande inconnue : le nouveau système d’exploitation de la firme de Redmond sera-t-il aussi lourd que Vista ? Microsoft n’aura sans doute pas le droit à une deuxième erreur, d’autant que Novell avec Suse, Mandriva et Ubuntu proposent des Linux “for human beings” qui n’ont plus rien à envier à Windows. Depuis la sortie de Vista, les livraisons de Mac OS se sont, de leur côté, considérablement accélérées.

Source : GénérationNT, LeMagIT


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecoleinfo 201 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte