Magazine Culture

La plus ancienne maison de Saint-Brieuc sauve la face

Par Benoit De Sagazan

Une vieille demeure, classée MH, en péril depuis plus de 15 ans, vient d'être sauvée à Saint-Brieuc, par des investisseurs parisiens : un miracle, produit efficacement par les "fameuses niches fiscales". Qui s'en plaindra ?

Lu dans Ouest-France du 28 octobre 2008, sous la plume de Catherine LEMESLE

Moi, vieille bâtisse, j'aspire à une nouvelle vie

Cinq appartements modernes seront aménagés dans la demeure la plus ancienne de Saint-Brieuc, classée Monument historique.

Extrait :
(...) Née au XVIe siècle, je m'appelais la maison de la barrière car j'étais située sur le chemin de ronde du Guet où se trouvait un poste de douane. Haute de 10 mètres, je suis très belle avec mes pans de bois. Ma façade est remarquable. Elle est classée monument historique depuis 1928.
(...) J'ai été mise en vente en 1991. Mais, à 228 000 € (prix de l'époque), personne n'a voulu m'acheter, même pas la municipalité.
Du coup, j'ai commencé à dépérir car des squatters ont envahi mon espace intime. Comme ils laissaient les fenêtres grandes ouvertes, j'ai pris l'humidité. Puis, un jour, enfin, une société de Bordeaux (1) a signé un gros chèque.
Je suis désormais propriété de cinq investisseurs de la région parisienne qui ont accepté de dépenser une fortune pour mon lifting...

Lire l'intégralité de l'article

Retrouvez d'autres notes sur des thèmes voisins en rubriques Côtes d'Armor


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benoit De Sagazan 531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines