Magazine Culture

Secret Diary of a call girl

Publié le 28 octobre 2008 par Luc24

Secret Diary of a call girl

J’aime Londres. J’aime son insolence, son manqué de solidarité, son impatience. J’aime le temps qu’il y fait. Mais plus que tout, j’aime l’anonymat qu’elle offre. La première chose que vous devez savoir sur moi , c’est que je suis une pute ».

Ainsi se présente Hannah, l’héroïne de Secret Diary of a Call Girl (Journal intime d’un call girl en VF) lors des premières secondes du pilote. Autant dire que cela commence fort. Créée par Lucy Prebble, le show a été diffusé la première fois en Angleterre sur la chaine ITV2 avant de faire ses débuts en France en cette année 2008.  Il s’agit de l’adaptation d’un best seller écrit par une certaine Belle de Jour (les fans de Bunuel apprécieront la référence).

Secret Diary of a call girl

L’histoire est donc celle d’Hannah, jeune femme séduisante et intelligente qui réside dans un bel appartement londonien. Pour sa famille et ses amis, elle est une jeune femme active bien sous tous rapports, qui gagne confortablement sa vie en étant dans le business. Mais ce qu’ils ignorent , c’est que la nuit Hannah devient Belle, une prostituée de luxe. C’est comme ça qu’elle gagne sa vie. Et la situation lui convient totalement. Exit donc tous les discours moralisateurs sur les prostituées, le pathos sur leur précarité et le danger de leur métier. Secret diary of a call girl a pour parti pris (décalé et osé) de dresser le portrait d’une fille qui a choisi de se prostituer et qui adore son boulot. Hannah raconte donc ses aventures avec ses différents clients, nous fait découvrir son extrême professionnalisme et dévoile les ficelles du métier en nous parlant de temps en temps face caméra. Bienvenue dans un journal intime vraiment pas comme les autres, avec une liberté de ton rarement égalée à la télévision.

Secret Diary of a call girl

Dans le rôle de Hannah/ Belle nous retrouvons Billie Piper , ex pop star lisse pour teenagers, qui effectue un changement de registre impressionnant ! Elle est tout simplement exceptionnelle dans ce rôle difficile et saisissant. Pour notre plus grand plaisir, notre amie prostituée ne se prend souvent pas au sérieux et à de multiples reprises nous sommes invités à rire de bons cœur et à être complices de son intimité parfois farfelue (clients aux exigences particulières, grandes performances sexuelles et situations incongrues). Mais la série n’en oublie certainement pas l’émotion et celle-ci surgit de façon assez inattendue. Son travail, Hannah l’adore, elle s’éclate dans ce qu’elle fait même si cette idée en choquera plus d’un. Le soucis est le mensonge qu’implique cette profession pas comme les autres. Jamais ses parents ne seront au courant et il en va de même pour son ex amoureux, devenu depuis son meilleur ami, Ben (Iddo Goldberg). Ce dernier est très présent dans la vie d’Hannah, il est d’ailleurs rapidement identifié comme son seul vrai soutien affectif. On comprend bien que les liens amoureux qu’ils partageaient jadis ne sont pas totalement éteints et que Ben l’aime encore en secret. Pourtant, il est sur le point de se marier avec une autre, une certaine Vanesse. Alors que les épisodes défilent (8 épisodes pour la saison 1), Ben va finalement découvrir la vraie identité de sa belle. D’abord choqué, il finira par la comprendre et à être toujours là pour elle dans les moments de crise ou de doute. Se mariera-t-il avec une autre ? Est-ce que Hannah et lui peuvent avoir une nouvelle chance étant donné le travail de cette dernière ? En jouant sur une relation d’amitié amoureuse d’une remarquable intensité, les scénaristes nous gratifient de moments vraiment touchants.

Secret Diary of a call girl

Du côté de la réalisation, nous sommes dans une ambiance clipesque et très glamour. Cela fait rêver. C’est très girly, moderne et l’on s’imprègne bien de cet univers de luxe et de décadence. Là où il y a polémique, c’est que la série donnerait presque envie de se prostituer. Mais il est toutefois bon de rappeler que nous sommes ici face à une femme qui aime plus que tout ce qu’elle fait et qui est avant tout dans le milieu de la prostitution de luxe. C’est un call girl d’assez haut vol et sa condition n’a rien à voir avec celles qui font le tapin. Ne pas oublier donc que la prostitution a plusieurs visages et que ceux-ci sont majoritairement peu reluisants. Cet avertissement passé, Secret diary of a call girl s’avère être une des séries les plus audacieuses et jouissives de ces dernières années. Pour ceux qui souhaitent avant tout se rincer l’œil, sachez que l’on reste dans quelque chose de « porno chic » et donc de résolument soft. Ce qui ne vous privera pas d’observer les formes très avantageuses de l’irrésistible et très sexy Billie Piper.

Secret Diary of a call girl

Portrait de femme atypique, drôle et touchant. Quête identitaire en milieu urbain. Récits légèrement cochons. Secret Diary of a call girl est une série qui transporte et décoiffe et assure un divertissement de grande qualité. Laissez-vous tenter…

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines