Magazine Culture

Quentin Mosimann: Peu soutenu par son label il doit rebooster son Duel

Publié le 27 octobre 2008 par Guillaume @influencelesite
img407/2385/quentinoz3.jpg
Il est parfois bien difficile de comprendre une maison de disques et une chaîne de télévision, associées toutes les deux dans une émission de télévision pour produire un nouvel artiste après 4 mois de compétition. Alors que Quentin Mosimann a gagné la Star Academy 7, que son premier album, Duel, aurait pu connaître un bien meilleur classement avec plus de promo (comme on a su imposer Jenifer ou Nolwenn Leroy), Quentin n'a pas encore eu la chance d'être soutenu comme il le mériterait. Reconnu par des artistes à la réputation internationale comme Paul Anka ou encore Peter Cincotti, il n'est pas reconnu ou défendu comme il pourrait l'espérer alors qu'il a gagné le télécrochet de TF1.
Soutenu par contre par ses potes fans, et après tout n'est-ce pas le plus important, fidéliser un public, Quentin va devoir attendre avant de pouvoir leur offrir  son nouvel album. Lui qui aurait voulu le sortir pour les fêtes va en effet devoir repousser la sortie d'un nouveau disque pour proposer une réédition de son opus, Duel. Une réédition qui sera assortie de quelques compositions inédites, afin d’en booster les ventes car Duel stagne actuellement dans les profondeurs du classement. Le jeune homme ne se ménage pas, assurant à chaque prestation qu'il peut donner, l'assurance qu'il est un vrai professionnel et que humainement, il reste la tête sur les épaules et qu'il sait à qui il doit la chance d'être là, le public. Quentin n'oublie effectivement jamais ceux qui sont derrière pour lui pour le soutenir à 100%.
C'est donc également en tournée que le jeune artiste attend de montrer à tous ce qu'il sait faire et pour y arriver, il a décidé d'innover. Quentin aime provoquer la surprise et proposer de nouvelles choses. Ainsi, il aimerait proposer d'entrer dans  son univers, à l'image de son album Duel et de faire partager au public le jazz et les dancefloors.
Sa proposition peut surprendre mais n'en est  pas moins originale. Ainsi   vous pourrez aller l'applaudir et découvrir son univers musical jazzy et electro et pour quelques euros de plus, vous pourrez poursuivre l'aventure Mosimann lorsqu'après le concert, la scène se transformera en piste dancefloor jusqu'au bout de la nuit...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillaume 54300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine