Magazine Culture

Da monopoli code

Par A_girl_from_earth
Da monopoli code
DA MONOPOLI CODE
Quatrième de couv':
"Ce livre s'adresse à tous ceux qui ont aimé le Da Vinci Code, à tous ceux qui l'ont détesté ainsi qu'à tous ceux qui sont restés indifférents à sa parution. Bref, le monde entier, quoi !
Énigmes, devinettes, charades, mots cachés (et peut-être sudoku) se sont donné rendez-vous dans ce récit palpitant qui se déroule dans une Europe ravagée par le doute : Jésus a-t-il laissé des reliques que certains s'efforcent de révéler au grand jour pour servir leurs projets diaboliques ?
"Ce chef-d'oeuvre du roman à clés se situe dans la lignée des écrits de Dan Brown. Même s'il a été modifié, trafiqué, démolissé (sic) par un traducteur incompétent, vous devez l'acheter quand même car, du fric, j'en ai jamais assez."
D. HOAXER
(L'auteur)

D. Hoaxer est Américain et vit aux États-Unis. Il est l'auteur d'innommables - oups ! - d'innombrables best-sellers, vendus à des milliards d'exemplaires dans le monde.
« Mon cher D., si je me suis permis d'améliorer ton roman ronflant et trébuchant, ce n'est pas pour mon profit personnel ... enfin, pas tout à fait, disons ! Mon seul but était de démontrer par l'absurde à nos chers lecteurs que les best-sellers ne sont pas toujours fréquentables et de les inciter, en faisant du présent ouvrage un best-seller, à prouver qu'ils peuvent l'être aussi parfois. »
FRANÇOIS MAGIN
(Le traducteur)"

L'auteur
François Magin est traducteur et écrivain. Il est Québécois dans les deux sens du terme. Le Da Monopoli Code n'est ni sa première traduction, ni son premier roman.

Déjà séduite par La Belle et le hautbois d'Armand du même auteur, et fortement portée sur la - euh - parodie, il ne m'en fallait pas plus pour être tentée par ce roman, parodie, est-il besoin de le souligner, du trop célèbre Da Vinci Code, et voilà qu'il m'arrive de l'espace par le "Cowboy With No Name" (qui se reconnaîtra :))! Yeeeehaaaa!!
Ayant déjà été emballée par une autre parodie du même ouvrage, Gay Vinci Code de Pascal Fioretto, je me réjouissais d'avance de retrouver le même type de délire!
Me voilà servie ici, c'est même du délire à l'état brut, aussi il est fortement conseillé d'avaler un clown avant de s'attabler à la lecture de ce roman, histoire de mieux digérer la sauce.
Toujours fidèle à son humour facétieux, l'auteur nous immerge ici dans l'absurde, c'est complètement déluré, du Grand N'importe Nawak tiré par les cheveux, totalement assumé par l'auteur qui s'est visiblement éclaté en l'écrivant.
J'ai trouvé l'exploitation du Monopoly plutôt originale et j'ai beaucoup aimé ce jeu entre l'auteur et le traducteur, vraiment très farfelu et plein d'autodérision.
J'ai une nette préférence cela dit pour La Belle et le hautbois d'Armand (à lire, à lire!) qui avait cette touche d'originalité complètement inédite et cette finesse qui m'avait convaincue du talent de l'auteur.
Très belle rencontre avec François Magin dont je suis ravie d'avoir fait la connaissance à travers sa Belle, puis par blogs/sites interposés. Quelle aventure quand j'y pense, j'ai été particulièrement touchée par son authenticité et son histoire, sa passion de l'écriture!
Un personnage à découvrir, vraiment!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


A_girl_from_earth 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines