Magazine Cinéma

High school musical : plus de 15 ans s'abstenir

Par Mahee
18999406_w434_h_q80.jpg

On ne présente plus le phénomène High school musical. Des lycéens qui dansent et chantent pour leur comédie musicale de fin d’année, jouent au basket, se préoccupent de leurs futures universités, s’aiment, s’envient et surtout sont jeunes et beaux. Troy, Gabriella, Sharpay, Chad et leurs amis sont devenus les coqueluches des teenagers d’aujourd’hui. Alors, HSM, le nouveau Grease ?

Note :

Rating_star.solid.gif

Rating_star.solid.gif
Rating_star.empty.gif
Rating_star.empty.gif
Rating_star.empty.gif


18999398_w434_h_q80.jpg
Pour la nostalgique des vieux films que je suis, la réponse est non. Néanmoins, le film présente davantage de bons points que la bande-annonce aurait pu le faire penser.
Si vous enlevez les midinettes qui crient dans la salle dès que Zac Efron apparaît à l’écran (c’est-à-dire toutes les trois minutes), les doublages français de mauvaise qualité, les grosses fautes de grammaire dans les sous-titres des chansons (il fallait le faire !), les clichés de tous genres et les scènes totalement mièvres entre le héros et son amoureuse, il reste tout de même des chansons entraînantes et des chorégraphies impressionnantes, comme les Américains savent les faire.
18999402_w434_h_q80.jpg
Ces jeunes sont plein d’entrain, dansent et bougent dans tous les sens, tout en chantant plutôt bien. Surtout, les costumes et les décors de scène valent le détour. Amusants et aux couleurs acidulées. De ce point de vue, HSM est une bonne comédie musicale. Qui donne envie de danser et chanter !
Après, dans le même genre cinématographique et toujours avec Zac Efron, j’ai largement préféré Hairspray, qui se prenait quand même moins au sérieux. Car les scènes d’orage lorsque le héros est tourmenté, les cabanes dans les arbres qui s’ouvrent sur le ciel étoilé, les lycées magnifiques où les élèves passent leur temps à préparer le spectacle et le bal de fin d’année et les pavillons américains où un arbre mène à la chambre de la jeune fille juste au-dessus du hamac tendu dans le jardin, cela lasse rapidement quand on a passé 15 ans...

Un film à voir pour ceux qui ont une carte de ciné illimitée.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mahee 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte