Magazine Culture

La locomotive Lotz, un nouveau mode de locomotion : La voiture à vapeur circulant sur des routes ordinaires

Par Bernard Vassor

PAR BERNARD VASSOR

voiture à vapeur circulant route ordinaire largeur.jpg C'est à Nantes que furent faites des expériences dans les années 1860 de voitures à vapeur. Sortie des ateliers de monsieur Lotz aîné, ces locomotives ont trouvé une application régulière dans plusieurs villes, dont Bergerac où ces machines font un service régulier de voyageurs. On n'en trouve pas encore à Paris, mais on songe à les utiliser dans des villes de la grande banlieue. De nouvelles expériences avec une locomotive à vapeur de forme ordinaire, mais avec des roues très larges, traîne une voiture dans laquelle se trouve un grand nombre de voyageurs. Cette locomotive s'arrête instantanément et tourne à volonté à droite et à gauche. Elle peut marcher à la vitesse extraordinaire de vingt quatre kilomètres à l'heure et traîner une charge de plus d'une tonne. La voiture Lotz, pourrait bien remplacer les chemins de fer à tractions de chevaux, dits américains. Les rails qui sur les routes ne sont pas sans inconvénient pour les voitures à chevaux légères seraient appelées à disparaître. IL faudrait il est vrai éduquer et habituer les chevaux à ce voisinage bruyant et insolite. Mais il est vrai qu'ils se sont bien familiarisés avec les chemins de fer.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines