Magazine Cinéma

La Très très grande entreprise

Par Ffred

La Très très grande entreprise

L'histoire

D'un côté, Naterris, très très grande multinationale d'agro-chimie, 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires. De l'autre, Zaccharias, Mélanie, Denis et Kevin, ostréiculteur, aide-comptable, restaurateur, ouvrier... Des gens normaux, quoi. Au milieu, un étang pollué par Naterris, dont nos gens normaux sont riverains. Après deux ans d'une âpre procédure, Naterris est condamnée à leur verser une indemnité ridicule, à eux qui ont tout perdu. A l'inverse des autres plaignants prêts à accepter ce maigre pourboire, ces quatre-là décident de faire appel pour que justice leur soit " vraiment " rendue. Mais pour faire appel, ils n'ont que trente jours et doivent impérativement découvrir un élément nouveau au siège de Naterris, dont l'imposant gratte-ciel domine le parvis de la Défense. Mélanie, Zaccharias, Kevin et Denis décident donc de monter à Paris. Leur mission n'est pas impossible mais s'annonce... très, très difficile !

Mon avis

Presque dix ans après Ma petite entreprise, Pierre Jolivet sur fonds d'actualité sociale et environnementale nous offre Sa Très très grande entreprise. Après la déception de Je crois que je l'aime il se rattrape bien et nous concocte une comédie parfaitement maîtrisée de tous cotés et au final très drôle. Sous couvert de légèreté il nous assène quelques messages biens placés. C'est bien écrit (même si ça frise parfois l'invraisemblable), bien mis en scène. Rythmé, solide, carré. On rit souvent, sourit encore plus avec quelques traits plus graves mais l'humour l'emporte toujours. Un peu plus de second degré et d'humour noire auraient été bienvenus mais le tout reste très agréable à suivre. Le casting fait aussi beaucoup pour le charme de l'ensemble. Roshdy Zem est tout simplement parfait à la tête de ce quatuor de justiciers modernes. Il est drôle comme il ne l'a jamais été, une très belle performance. Marie Gillain, Jean-paul Rouve et Adrien Jolivet le secondent à merveille. Rien à dire . L'équipe dirigeante de la très grande entreprise est aussi bien troussée : Scali Delpeyrat (que l'on voit beaucoup ces derniers temps), Anne Loiret, Guilaine Londez, Wilfried Romoli ou Eric Prat, excellents seconds rôles. A noter la présence de Vikash Dhorasoo très drôle en avocat indien.

Une bonne comédie bien sympa, comme on les aime, pour passer un bon moment par ces temps de grisailles. A voir pour une bonne détente.

Roschdy Zem. Pathé Distribution
 
Marie Gillain. Pathé Distribution
 
Jean-Paul Rouve et Adrien Jolivet. Pathé Distribution

Vikash Dhorasoo, Roschdy Zem, Marie Gillain et Jean-Paul Rouve. Pathé Distribution

Tops 3

La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise

La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise

La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise
 
La Très très grande entreprise


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines