Magazine Internet

Corée du Sud : une vérification du nom réel des internautes dès 2009, en réaction à la net-mobilisation ?

Publié le 17 novembre 2008 par Lilzeon


Citoyens !

Il est toujours utilise de regarder ce qui se passe en Corée du Sud, car ils ont généralement 6 mois d’avance sur ce qui concerne les nouveaux médias.

Cette fois-ci, c’est la liberté individuelle, ou plus globalement les questions de “privacy” qui sont en jeu :

Korean user generated content (UGC) service providers with a certain traffic volume will have to comply with the Real Name Verification requirement, starting from 2009.

Real Name Verification asks all users to verify their real-world identity before making any user content on the web - blogs, wikis, photos, videos, or even comments. Users won’t be required to use their real names as their IDs, but still they have to verify their particular online ID is mapped onto their real name.

So it’s like this: If you are lonelygirl15, and if you want to upload your videos on Youtube, you can still appear as lonelygirl15 but you gotta tell Youtube that you are actually Jane Doe (or whatever is your real world name) and your actual social security number is 123-45-678. “Hi lonelygirl15, would you mind if we check your real name and social security number before you proceed with the video clip upload?”

La conséquence de la mobilisation organisée en ligne sans précédent du printemps dernier contre l’enjeu sanitaire (affaire US Beef) ?

“La mobilisation s’est concentrée online, via la plateforme Agora. La discussion contre le Président a été extrêmement suivie, reprise sur de nombreux blogs personnels et sur une plateforme d’échange de vidéos qui est devenue en quelques jours numéro 1 : Afreeca qui a laissé ses utilisateurs livecast -er en direct des manifestations. 700 000 personnes ont manifesté. Welcome to the real world. IRL.”

L’argument du gouvernement coréen est de mettre un cadenas aux phénomènes de rumeurs :

Despite the positive side of young people’s passion on the Internet, we still should be cautious about irrationalism in cyberspace that may threaten online democracy (as I mentioned in my last post). Yesterday, South Korean President Lee warned that “the spread of false and incorrect information through the Internet and spam email is threatening the people’s rational thinking and mutual trust.”

En clair, reprendre la main en organisant une information “officielle” qui dénierait le droit de détracteurs-citoyens d’exprimer des avis contraires.

La Corée donnera-t-elle des idées pour notre cher fichier Edvige ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lilzeon 1524 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine