Magazine Culture

Quelques aspects de la traite négrière et de l'esclavage.

Par Bernard Vassor

PAR BERNARD VASSOR

Affiche esclavage david & john Deas hauteur.jpg Dieu du ciel, nous t'en supplions,  protège nous des mains rapaces des blancs David Walker (1785-1830) esclavesd navire chargé coupe largeur.jpg Il est peut-être utile encore aujourd'hui de rappeler ce que fut la traite des nègres et de l'idéologie qui régnait au 19° siècle. Aujourd'hui encore on peut entendre à la télévision des journalistes se prenant pour des historiens (et même pour des écrivains) dans des émissions de variété, soutenir des esclaves cadre largeur.jpgthèses nauséabondes sur l'existence de classes raciales. Georges Vacher de la Pouge et  Joseph Arthur de Gobineau, peuvent se retouner d'aise dans leurs tombes, on rit beaucoup dans ces émissions !!!. Dans un numéro de la revue "L'Année Balzacienne" de 1976, un article consacré aux idées de Balzac sur l'esclavage et la "race noire", l'auteur de cet article se demande si Balzac ne pouvait pas apparaître pour "presque raciste". Même si cela peut jeter un voile sur l'auteur de la Comédie Humaine et sur son oeuvre, il est, sans charger le trait, opportun de rappeler le caractère, très répandu à l'époque, inégalitaire ou l'homme noir ne trouve sa place qu'au bas de l'échelle des êtres. L'étude très honnête qui est faite dans ce numéroreprend des passages de l'oeuvre de Balzac où l'on voit le romancier présenter de manière dévalorisante de "cette espèce si voisine du nègre, à l'homme des bois" (Séraphita). On trouve aussi dans les oeuvres de jeunesse, une pièce de théâtre intitulée "Le Nègre" sous le nom d'Horace de Saint-Aubin. Dans cette pièce inspirée par Shakespeare, cette copie de Iago, est encore plus fourbe et infantile que l'original. Le but de cette notice n'est pas de reprendre tous les passages en les sortant de leur contexte, mais ces passages très nombreux donnent tous une image très dévalorisée des noirs et des asiatiques. Le caractère disons... xénophobe, se retrouve dans les articles des journaux dans lesquels il écrivait, et conduisait à ridiculiser les anti-abolitionnistes. "La France et les Etats-Unis commencent à recueillir le fruit qu'ont semé les abolitionnistes; une insurrection des nègres a éclaté dans le Tenessee et la population noire a tenté de ravir l'île Bourbon (la Réunion, aujourd'hui) à la France" La Chronique de Paris 17 mars 1836 esclavage office religieux llargeur.jpg ........... A suivre, dans une prochaine notice, un article du journal "Le Voleur".......

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Par Valentin Thiaw
posté le 29 décembre à 15:25

N'y-a-il pas un personage dans la comedie humaine de de Balzac qui veut émigrer dans les Etats-Unis pour s'enricher dans des plantations avec des esclaves ? Pourriez-vous me dire de quelle personne il s'agit ? Un grand merci d'avance... Valentin Thiaw (Chris-Arthur De Wilde)

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines