Magazine Culture

Ces poètes intemporels #4

Par Aucoindulivre

ACDL a décidé de vous faire (re)découvrir de grands poètes dont on ne se lasse jamais et vous propose de vous faire bercer par leurs mots qui deviennent mélodie, le temps d’un article.

Victor Hugo (1802-1885) naquit à Besançon et prépara en 1815 l’école polytechnique à la pension de Cordier. Mais sa vrai vocation littéraire lui fit changer d’orientation et il publia ainsi son premier livre Les Odes en 1822. Marié avec Adèle Fourcher, il eut deux filles: Léopoldine et Adèle. En 1843 sa fille Léopoldine meurt tragiquement et donne ainsi naissance à un de ses plus beaux poèmes. Pour connaître la vie de Victor Hugo il faut avoir lu ses poèmes qui reflètent fidèlement les grands faits de celle ci.

Demain dès l’aube…

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
-
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
-
Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

-


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aucoindulivre 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines