Magazine Côté Femmes

Le Nebraska croule sous les abandons d'enfants... en toute légalité.

Publié le 18 novembre 2008 par Zench

Save Haven Law Nebraska.jpgSur le site internet de l'Etat américain du Nebraska, la direction des services sociaux aligne depuis trois mois d'étranges communiqués qui révèlent une recrudescence d'abandons d'enfants de tous âges.

En cause: une loi sans âge limite

"13 novembre: nous annonçons qu'un frère et une soeur de 14 et 17 ans ont été laissés devant l'hôpital méthodiste; "14 novembre: nous annonçons qu'un petit garçon de 5 ans a été laissé à l'hôpital Immanuel". Depuis l'été, une loi de l'Etat, censée organiser le placement de nourrissons abandonnés, a autorisé en fait les parents à abandonner en toute légalité leur enfant quel que soit son âge, faute d'avoir formulé un âge limite.

Embarrassé par l'ampleur du phénomène, alors que 34 enfants, dont une majorité de pré-adolescents et adolescents, ont été abandonnés, le gouverneur Dave Heineman a ordonné vendredi la tenue d'un débat au parlement de l'Etat pour réviser la loi. Un projet de loi, instaurant une limite d'âge de trois jours pour le nourrisson, sera soumis au vote vendredi 21 novembre et paraphé immédiatement par le gouverneur le cas échéant, ont indiqué les services sociaux de l'Etat.

"Safe Haven"

"Beaucoup d'élus ont été contactés par leurs administrés à ce sujet et le chef de la majorité a exprimé sa préoccupation quant au nombre d'enfants déposés dans des hôpitaux au cours des dernières 48 heures", pouvait-on lire sur le site de l'assemblée du Nebraska qui a commencé à se réunir vendredi pour débattre de la révision de la loi.

Dès la promulgation de la loi baptisée "Refuge" (Safe Haven Law), les hôpitaux ont commencé en septembre à devoir accueillir des enfants déposés par leurs parents: "Dans la loi, qui a toujours eu l'intention de protéger les nouveau-nés et les bébés, les législateurs n'avaient pas trouvé de consensus pour déterminer l'âge et avaient simplement laissé le mot +enfant+ sans définition. Cela a eu pour conséquence inattendue qu'un nombre significatif d'enfants plus âgés, des pré-adolescents et des adolescents, ont été laissés dans les hôpitaux du Nebraska", a expliqué à l'AFP le directeur des services sanitaires et sociaux de l'Etat, Todd Landry.

34 abandons depuis la promulgation

"Beaucoup de ces enfants sont là parce que les parents ne savent plus quoi faire d'eux à cause de leur comportement ou parce que ce sont simplement des enfants qui traversent une crise d'adolescence", a-t-il ajouté, précisant que parmi les jeunes abandonnés, très peu nécessitaient des soins particuliers.

Pour la seule journée du 14 septembre, onze enfants, âgés d'un à 17 ans, ont été abandonnés à la porte d'un hôpital. Sur les 34 enfants abandonnés, cinq sont originaires d'autres Etats parfois éloignés comme la Floride, la Géorgie, ou le Michigan. Une large majorité ont entre 12 et 17 ans. "Certains savent pourquoi ils sont là. D'autres, non", racontait au quotidien USA Today Linda Jensen, l'infirmière d'un hôpital d'Omaha qui a accueilli des jeunes de 11 à 18 ans.

"Je serai gentil, je serai gentil! Je serai gentil si je rentre à la maison", pleurait un enfant, a raconté cette infirmière. Ces jeunes ont été placés dans des familles et des foyers et y resteront jusqu'à la décision d'un juge si la nouvelle loi est adoptée. (afp)

Source : 7sur7.

Sur le même sujet

->  Adolescents "abandonnés" dans le Nebraska.
Le Monde.

->  Au Nebraska, les parents se débarrassent des ados!
Le Matin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zench 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte