Magazine Côté Femmes

1er jour de voyage (21/03/06) : Burgos et Leon

Par Cecile64pb

Départ après le petit-déjeuner pour BURGOS malgré le temps affreux : frois et pluvieux : pas trop étonannt fin mars!

Burgos était une bourgade militaire qui devint une ville commerçante. Cette évolution est due en partie à sa qualité de capitale de Castille-Léon entre les X et XVs, à son emplacement privilégié sur le Chemin de St Jacques et à son monopole du commerce de la laine mérinos.

Fondée en 884 par le comte de Castille Diego Rodriguez, Burgos fut choisie comme capitale du royaume unifié de Castille et Leon en 1037, titre qu'elle céda à Valladolid en 1492 au moment de la chute de Grenade. Architectes et sculpteurs venus surtout du Nord mettent alors la cité à la mode gothique et devient la capitale de cet art en Espagne, avec des réalisations remarquables comme la Cathédrale, le monastère royal de las Huelgas et la chartreuse de Miraflores. A la fin du XVIs, le déclin de la Mesta mit un terme à la prospérité burgalaise. De 1936 à 39, Franco y établit son gouvernement.

La ville est assez facile d'accès et je conseille de se garer dans le parking souterrain de la Plaza de Espana. A partir de là, suivez les panneaux "Plaza Mayor, Catedral", vous traverserez les rues piétonnes, la Plaza Mayor avec l'hôtel de ville et enfin la place de la Cathédrale. Grande, offrant un bon recul pour admirer sa hauteur.

Burgos_Cath_drale4
Burgos_Cath_drale5

Burogs_Cath_drale_entr_e
Les billets s'achètent à gauche de l'entrée (L-S 8h30-13h30/16h30-20h; 4€, 3€ +65ans) et on vous remettra un guide de visite en français, très complet, la découverte dure environ 45min car les vitraux sont remarquables! Fondée sur un temple roman construit en 1077, la construction débuta en 1221 sous les auspices d'Alfonso VI, roi de Castille et ne prit fin qu'en 1765. Elle est l'un des monuments les plus importants d'Espagne, et l'un des plus beaux du monde. Déclarée "Patrimoine de l'Humanité" par l'UNESCO le 31 octobre 1984 (c'est la seule cathédrale à avoir reçu cette distinction dans la péninsule ibérique). C'est un ensemble architectural remarquable par son harmonie et dont chaque recoin a son importance.

Burgos_P_lerin
.

.

Ne manquez pas de saluer le Jacquet qui semble lasse d'être pris en photo!

.

.

.

Vous avez déjà entendu parlé du CID? Les exploits de Rodrigo Diaz, natif de Vivar ont marqué l'histoire de la Castille à la fin du XIs. Ce brillant capitaine sert tout d'abord les ambitieux desseins du roi de Castille, Sancho II, puis ceux d'Alfonso VI. Les soupçons du Cid envers Alfonso VI lui valurent l'exclusion de Castille en 1081, bienque le Cid épousa la cousine du roi, Chimène. Rodrigo entra alors au service du souverain maure de Saragosse et livra de prestigieux combats contre les armées chrétiennes. Après s'être réconcilé avec Alfonso Vi, il s'empara de Valence en 1094. Riche et craint de ses ennemis, il mourut en 1099. La courageuse Chimène résista encore 3 ans dans Valence assiégée par les Maures, mais dut s'enfuir en Castille après avoir incendié la ville. Les 2 époux furent inhumés au monastère San Pedro de Cardena. En 1921, leurs cendres furent transportées dans la cathédrale de Burgos.

On reprend la route après cette pause, en direction de Léon. Déjeuner pique-nique dans la voiture, compte-tenu du temps!

Choisissez le parking souterain de la Plaza Sto Domingo. A partir de là, on est vraiment dans le centre historique avec la rue piétonne Ancha, la Casa de Botines, la Cathédrale, les restes de murailles et la collégiale royale de San Isidoro.

Au Xs, avec l'expansion de leurs territoires, les rois asturiens transportèrent leur capitale d'Oviedo à Leon et bâtirent les murailles sur les ruines de fortifications romaines. Pour la peupler ils firent appel à des mozarabes, chrétiens réfugiés de Cordoue et de Tolède; au XI et XIIs, Léon s'affirma ainsi comme la plus importante ville de l'Espagne chrétienne. La partie Est de la ville témoigne de ce passé mediéval avec ses vestiges de murailles et ses ruelles aux belles façades de brique. Aujourd'hui en plein essor grâce à son industrie, la ville s'étend vers l'Ouest le long du fleuve.

Leon_Casa_Botines1

Leon_rue_pietonne
On commence par découvrir la Casa Botines, oeuvre néogothique de Gaudi, puis on continue par la rue piétonne et commerçante la calle Ancha ornée de beaux blasons.

Leon_Cath_drale1
Leon_Cath_drale_entr_e

Non loin de là, la Cathédrale de Léon (L-S 08h30-13h30/16h-19h/20h), terminée en 1280 est un chef d'oeuvre du gothique espagnol, magnifiques vitraux dont certains atteignent 12m de haut. C'est la seule cathédrale d'Espagne à avoir adopté le goût français pour les hautes nefs élancées largement éclairées. Le clou de la visite est l'ensemble de vitraux : 1200m2 de surface en 125 panneaux et 57 médaillons! Epoustoufflant!

Leon_Murailles
On passe derrière la cathédrale et on longe les murailles romaines, d'ailleurs, savez-vous que la ville fut fondée sur l'ancien campement militaire romain de la légion "Gemina"? Elles furent restaurées au XIXs et classées en 1931.

Leon_coll_giale
On remonte ainsi jusqu'à la collégiale royale de San Isidoro (L-S 10h-13h30/16h-18h30 (été : 09h-20h) D 09h-13h30/14h; visite guidée 3€, jeudi aprem gratuit), dédiée en 1063 à Isidore, archevêque de Séville. De l'église de cette époque, il ne reste que le panthéon qui est une vrai merveille avec ses châpiteaux ouvragés et ses peintures murales du XIIs offrant une polychromie magnifique illustrant des thèmes classiques du Nouveau Testament ainsi que des scènes de la vie rurale. Ici reposent 11 rois, 14 reines et un certain nombre d'infants, de comtes et de nobles. La construction de l'actuelle basilique date de la fin du XIs et aggrandit plus tard d'où ce mélange gothico-Renaissance.

On aurait bien aimé dormir au Parador de Leon (ancien hôpital du XVIs), mais c'était complet, alors on s'est rabattus sur un hôtel en dehors de la ville : hôtel EDERLAND. Fonctionnel, clientèle d'affaires. Si vous le pouvez : éviter le restaurant!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile64pb 112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog