Magazine Culture

Anthologie permanente : Dominique Fourcade

Par Florence Trocmé

song :
les s adorables de Saskia, de mousse et de systèmes
dos à dos de cymbales
jouées douces
et sous la jupe du soleil le sexe du soleil

ça commence par quelque chose de tout petit qui s'appelle la nuit et qui s'approche
il y a foule à la levée de son corps
les hérons lui prêtent leurs ailes dont les gris diurnes recèdent en faveur de grands battements noirs et les gravelots rasent la surface de la Loire
nombre de dernières fois argentées
il faut sans cesse changer de costumes et de frissons
et dans les îles je ne te dis pas les amours

mais la jungle des villes aussi est très belle, avec ses astringences, ses assourdissements de caoutchouc et ses berlines

c'est l'heure où nous nous séparons, toi pour flotter, l'allée est plus belle que le château, moi pour sombrer
[...]

[...]
moi, quand je suis dans le mot
le treuil
du deuil
me descend loin
toi tu montes avec lui dans un rapport d'alouette
et suivent trois minutes de poussière argentée

Dominique Fourcade, Citizen Do, P.O.L, 2008, pp. 54, 95 et 65

bio-bibliographie de Dominique Fourcade

Index de Poezibao
Une de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d'information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l'anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
* Merci de préciser "abonnement à l'anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines