Magazine Culture

Leaving on a mayday - little review

Publié le 23 novembre 2008 par Absnoise
Anna Ternheim
Leaving on a mayday

Anna Ternheim - What have I done (live video at Swedish TV)
Références musicales : Nina Kinert, Ane Brun, Promise & the Monster
Anna Ternheim - Let it rain (mp3)

Preamble : a couple of years ago, someone asked a Chinese thinker what he thought about the 1789 French revolution. He answered it was too early to have an opinion about it. Chinese thinkers are wise. To me, it goes actually the same with music : you need time to know what to think about it. This week, I'm gonna mention some of those Swedish records which have been out recently and about which I still actually do not know what to think about.


Anna Ternheim is probably one of the best Swedish singer, and maybe one of the best songwriter as well. As I was a big fan of her debut album Somebody outside and a huge fan of her second Separation road, I was looking forward to listening to Leaving on a mayday, her third record, number 1 in the Swedish charts.
If Somebody outside and Separation road were quite pop, Leaving on a mayday is more "jazzy" : the music "wanders" more, but the whole piece is less melodic. Good in a way : compare to her previous work, her sound has evolved and does rnot epeat itself. But, all in all, the record is less instantaneously likeable. It is a good one, but not her best. If What have I done, Let it rain or Losing you are immediately catchy, Damaged Ones or Terrified leave me cold. Anna's voice remains unique to pass emotions on, but I feel a bit in lack of music to whistle. Not sure the point of music is to whistle though.
PS : I have the deluxe edition of the record. A very beautiful object with some Sinatra's covers. Interesting.
PPS : to buy the record go there.
Pour mes compatriotes français
Preambule : il y a quelques années, un journaliste a demandé à un philosophe chinois son avis sur la révolution française de 1789. Il a répondu qu'il était encore trop tôt pour juger. Les philosophes chinois sont sages. Selon moi, il en va de même avec la musique : il faut du temps pour véritablement l'appréhender Cette semaine, j'évoquerai des disques suédois sortis récemment et dont je ne sais pas encore tout à fait que penser.
Anna Ternheim est sans doute l'une des meilleures chanteuses suédoises. Et l'une des meilleures auteures/compositeures aussi. J'aime beaucoup son premier disque Somebody outside et je suis un fan absolu de Separation road, son deuxième. J'attendais donc de pied ferme son troisième Leaving on a mayday, actuellement numéro 1 des ventes en Suède.
Si Somebody outside et Separation road étaient plutôt pop, Leaving on a mayday est davantage "jazzy" : la musique "se ballade" plus et l'ensemble est moins mélodique. C'est bien qu'Anna se renouvelle, mais le disque devient plus difficile d'accès que ses albums précédents. L'album reste bon, mais ce n'est pas son meilleur. Si les titres What have I done, Let it rain ou Losing you s'imposent immédiatement, Damaged Ones ou Terrified me laissent froid. Bref, la voix d'Anna reste unique pour procurer de l'émotion, mais je reste un poil sur ma faim, avec peu de chansons à siffloter. Pas sûr toutefois que le but de la musique soit de faire siffloter.
PS : j'ai la version "deluxe" du disque. Un bel objet avec des reprises de Sinatra. Intéressant.
PPS : pour acheter le disque, aller ici.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Absnoise 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog