Magazine Beaux Arts

Les portraits d'architectes de Vincent Pfrunner

Publié le 24 novembre 2008 par Archijulien

C'est en faisant une recherche sur Adelfo Scaranello (vu que je voudrais m'acheter le bouquin >>> ICI ) que je suis tombé sur ce site d'un architecte photographe qui présente ses oeuvres, dont des portraits d'architectes forts intéressants >>> ICIIl n'y a pas que les portraits d'architectes, il y a aussi des scènes qui racontent de véritables histoires : de véritables films en 1 image.Pour en revenir à Adelfo Scaranello, j'aime beaucoup l'approche de cet architecte de Besançon qui réalise des bâtiments très simple et surtout qui dessine des toits (c'est rare un architecte contemporain qui n'ait pas peur des toits) !Je repique le texte extrait de son livre et présenté sur le site de l'éditeur Les Presses du Réel :"Je peux cesser d'utiliser un matériau si je considère que les conditions de son utilisation ne sont plus réunies. La fenêtre est un simple rectangle en bois. Elle s'ouvre à la française et permet, par un léger basculement, de ventiler un pièce.La fenêtre est ajustée au nu extérieur d'un mur. Sa mise en œuvre précise contraste avec la surface de la façade laissée brute.Cette position particulière crée une tablette disponible à l'intérieur de la maison. Des objets peuvent être disposés sur ce rebord. Un angle de vision important depuis la pièce de séjour s'ouvre, accentuant ainsi un point de vue fixe sur l'extérieur comme le ferait un tableau.Cette fenêtre peut être une nécessité technique, comme dans certaines architectures rurales, ou le résultat d'une "altération". La réaliser sur un mur en agglomérés de ciment crépis (qui est une façon courante de construire), présente de réelles difficultés techniques de mise en œuvre.Les matériaux (bois et agglomérés) et la manière dont ils sont traités sont révélateurs d'une situation plastique et sociale qui fonde cete proposition architecturale.L'architecture est liée au lieu, au programme fonctionnel, au sensitif..., elle est issue d'une réflexion sur des valeurs avec lesquelles le projet établit des liens pour créer un dispositif. L'architecture de la maison à laquelle appartient cette fenêtre est un fait formel qui peut être lu comme le constat d'un état sur lequel nous agissons. "Adelfo Scaranello

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Archijulien 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines