Magazine Aventure/action

Terminator Renaissance : plus d’infos

Par Ac2k8

Lors d’une émission spéciale pour la promotion du nouveau « Terminator Renaissance » (« Terminator Salvation : The Future Begins »), dans le Leicester Square, à Londres, non seulement un extrait du film a été projeté, mais le réalisateur McG s’est également exprimé sur le projet.  Voici un résumé de ce que devrait donner ce très attendu film.


D’après ses dires, au début, il n’était pas très emballé à l’idée de tourner un autre volet de Terminator car il aurait été difficile de faire de l’ombre au chef-d’œuvre de James Cameron. Mais il changea vite d’idée en pensant à ce que serait l’après explosion nucléaire du monde à la fin du dernier film. Et c’est ainsi qu’il s’est lancé dans l’aventure, seule tâche à son projet, James Cameron ne lui a pas donné sa bénédiction. Alors que ce dernier était dans la même situation que lui lors du tournage de la suite du film « Alien » de Ridley Scott.

Le script a été confié à Jonah Nolan, à l’origine du scénario de « The Dark Knight ». D’après McG, c’est un homme intelligent, cultivé, mais difficile. Ce sont les qualités requises pour faire ce film. D’autant plus, il a su montrer où l’homme commence et où la machine s’arrête. Le scénario a été bien établi, l’histoire bien faite. C’est la façon dont Nolan a écrit le script qui a le plus convaincu le réalisateur et il s’en est bien félicité de l’avoir choisi.

Dans cette nouvelle trilogie, c’est Christian Bale qui jouera John Connor. D’après McG, c’est l’acteur qui sait jouer le mieux les films d’action en ce moment. Au début, ce fut difficile de le convaincre sous prétexte que c’est le personnage qui fait l’action, mais pas l’action qui fait le personnage. C’est donc Bale qui jouera dans les trois prochains Terminator. Pour le réalisateur, c’est surtout par souci d’une éventuelle surenchère de son cachet qu’il a fait contracté un contrat de trois épisodes à Christian Bale.
Pour le tournage, ils ont révolutionné les scènes. Ils ont dû recréer un environnement qui sied parfaitement à l’après explosion nucléaire, c’est un plateau du genre de celui de David Lean. Ils ont imaginé ce que pourrait être L.A après une explosion nucléaire, et le résultat est un monde meurtri et vieilli. Ils ont essayé de recréer le plus de décors possibles. Pour le T600, la précédente version du T800, par exemple, ils ont fait en sorte qu’il soit corpulent pour ressembler le plus à l’homme.

Et à l’instar des précédents films, des effets spéciaux inédits seront au rendez-vous. McG pense créer des effets du genre une synthèse entre un acteur réel et un CG, mi-homme, mi-robot. Chose qui n’a pas été faite auparavant. Il explique qu’il reste à jamais marqué par une scène de « Terminator 2 », lorsque le T1000 se fait tirer dessus à bout portant, et c’est ce qu’il cherche à faire. Et en ce qui concerne les rumeurs comme quoi Connor serait en réalité un robot à la fin du film, McG les rejette fortement. D’après ses dires, pour le moment ce serait tout à fait déplacé que le chef de la Résistance humaine soit un robot. Mais qui sait, plus tard.
Les images de la bande-annonce sont parfaites. Cet extrait commence par une conversation entre Sam Worthington, alias Marcus, et Anton Yelchin, alias Kyle Reese. Ils sont en 2018, après le fameux jugement dernier. Ce qui suit est une série de séquences qui montrent les points forts du film. Dans ce Terminator, l’intrigue réside dans le fait que les robots ont pris des otages humains pour servir de cobayes à la création de nouveaux T800. Et c’est là que la Résistance menée par Connor intervient en essayant d’arrêter ces expériences. L’extrait montre aussi Connor disant à Marcus : « Vous avez tué mon père, vous avez essayé de tuer ma mère, mais vous n’allez pas me tuer. »

Mais ce qui différencie ce Terminator de ses précédents est peut-être les scènes et les paysages. La plupart des scènes n’ont pas d’effets spéciaux, mais se situent en plein jour, pas comme dans les anciens Terminator qui se passent la nuit. Ils se sont inspirés des autres films de science-fiction où le désert caillouteux règne après une explosion nucléaire. La lumière est donc de mise pour ce film. D’autre part, ils ont su limiter le monde humain de celui des robots. Ce qui nous force à dire qu’il y aura des rebondissements et des révélations dans ce film.

D’après McG, on peut considérer ce film comme une mise en garde, car les recherches nucléaires évoluent et comme on dit : ce qui nous rend fort peut aussi nous détruire. À noter que « Terminator Salvation : The Future Begins » sera en salle le 3 juin 2009.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ac2k8 2847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte