Magazine Culture

Sortie d'usine, par François Bon

Par Alain Bagnoud

Sortie d'usine est le premier livre paru de François Bon, qui a fait depuis la carrière qu'on sait. Ça parle du quotidien d'un ouvrier. Le départ le matin, comme une introduction, puis la journée.
Avec une évolution romanesque. Le temps passe même si tout semble figé. Chaque partie du livre est d'ailleurs titrée semaine (première semaine, deuxième semaine...). Et ça se termine par un retour du personnage sur les lieux, longtemps après qu'il a quitté son travail.

Un personnage qui a trouvé ce job par une boîte temporaire, qui s'est installé, qui attend de faire sa pelote avant de prendre du temps pour écrire. Un personnage qui ressemble à François Bon, en ce qui concerne la trajectoire en tout cas.
Bon avait travaillé avant ce livre « plusieurs années dans l'industrie en France et à l'étranger »(Wikipédia) notamment sur les plate-formes pétrolières. Il était spécialisé dans la soudure par faisceau d'électrons.
Enfin, autobiographique ou pas, Sortie d'usine est passionnant. Par cette manière qu'il a de rendre la texture du temps et du travail en usine grâce à des détails, des portraits, des récits d'événements singuliers (grève, accident) qui accusent par relief le quotidien insupportable et répétitif. Par la langue surtout.
Un mélange créatif de vocabulaire oral, spécialisé et savant, de syntaxe complexe et brisée, de témoignage et de littérature de recherche dans laquelle on sent l'influence déjà un peu lointaine du Nouveau Roman.

François Bon, Sortie d'usine, Les Editions de Minuit

Sortie d'usine, par François Bon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alain Bagnoud 665 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines