Magazine Culture

Notes sur la poésie : André Breton

Par Florence Trocmé

[L’image surréaliste]

Il en va des images surréalistes comme de ces images de l’opium que l’homme n’évoque plus, mais qui « s’offrent à lui spontanément, despotiquement. Il ne peut pas les congédier ; car la volonté n’a plus de force et ne gouverne plus les facultés »* Reste à savoir si l’on a jamais « évoqué » les images. Si l’on s’en tient, comme je le fais, à la définition de Reverdy, il ne semble pas possible de rapprocher volontairement ce qu’il appelle « deux réalités distantes ». Le rapprochement se fait ou ne se fait pas, voilà tout. Je nie, pour ma part, de la façon la plus formelle, que chez Reverdy des images telles que :

Dans le ruisseau il y a une chanson qui coule

ou :

Le jour s’est déplié comme une nappe blanche

ou :

Le monde rentre dans un sac

offrent le moindre degré de préméditation. Il est faux, selon moi, de prétendre que « l’esprit a saisi les rapports » des deux réalités en présence. Il n’a, pour commencer, rien saisi consciemment. C’est du rapprochement en quelque sorte fortuit des deux termes qu’a jailli une lumière particulière, lumière de l’image, à laquelle nous nous montrons infiniment sensibles. La valeur de l’image dépend de la beauté de l’étincelle obtenue ; elle est, par conséquent, fonction de la différence de potentiel entre les deux conducteurs. Lorsque cette différence existe à peine comme dans la comparaison*, l’étincelle ne se produit pas. Or il n’est pas, à mon sens, au pouvoir de l’homme de concerter le rapprochement de deux réalités si distantes. Le principe d’association des idées, tel qu’il nous apparaît, s’y oppose. Ou bien faudrait-il en revenir à un art elliptique, que Reverdy condamne comme moi. Force est donc bien d’admettre que les deux termes de l’image ne sont pas déduits l’un de l’autre par l’esprit en vue de l’étincelle à produire, qu’ils sont les produits simultanés de l’activité que j’appelle surréaliste, la raison se bornant à constater, et à apprécier le phénomène lumineux.

André Breton, Manifeste du surréalisme [1924], dans Œuvres complètes, I, édition établie par Marguerite Bonnet, avec la collaboration de Philippe Bernier, Étienne-Alain Hubert et José Pierre, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1988, p. 337-338.

* Baudelaire.
* Cf l’image chez Jules Renard.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • André Breton

    est né le 19 février 1896 à Tinchebray dans l’Orne. Il reçoit une formation de médecin. En 1913 il fait la connaissance de Paul Valéry, puis en 1916 au service... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Notes sur la poésie : André Frénaud

    L’irruption des mots Je ris aux mots. J’aime quand ça démarre, qu’ils s’agglutinent, et je les déglutis comme cent cris de grenouille en frai. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : André Frénaud

    Voici l’homme à Paul Éluard Dans ma fronde pour me lapider, dans ma glaise qui est froide, dans ma vie mal habituée, dans ma rumeur mal famée, dans les pôles... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • André DOMS

    André DOMS

    Je ne parlerai pas ta langue. Elle m’est au cœur, sans doute. Je regardais, adossé à l’ouest des terres, les ciels filer vers toi sans les comprendre.... Lire la suite

    Par  Antwan
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Joyeux Anniversaire André Juillard !

    Le dessinateur francilien André Juillard célèbre aujourd’hui ses 60 ans. Ce surdoué du dessin est devenu au cours de ces dernières années l’un des chefs de... Lire la suite

    Par  Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES
  • André Breton , L’éloge de la rencontre

    La vie d’André Breton fut marquée par un certain nombre de rencontres déterminantes. Rencontres de personnes, de lieux, d’objets. La rencontre fut pour lui un... Lire la suite

    Par  Eparsa
    CULTURE, LIVRES
  • Joyeux anniversaire André Taymans !

    Joyeux anniversaire André Taymans

    André Taymans fête aujourd’hui ses 41 ans. L’auteur belge s’est fait une spécialité de reprendre des séries mythiques de la BD franco-belge comme Lefranc de... Lire la suite

    Par  Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 17561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines