Magazine Conso

Les Albert Hammond ne connaissent pas la crise

Publié le 25 novembre 2008 par Michel Michal
Albert Hammond-père est l’heureux géniteur d’Albert Hammond Jr, le guitariste des Strokes, et c'est un homme chanceux. Lui qui en son temps avait aussi fait une belle carrière en tant qu’auteur (avec le tube «It never rains in southern california») fut également un compositeur reconnu. Il avait notamment écrit «The air that I breathe» pour The Hollies.

Et c'est cette chanson peu connue des 70’s qui a fait de lui un homme riche. Pourquoi me demanderez-vous ? Et bien en raison de sa ressemblance avec «Creep» de Radiohead, le groupe de Thom Yorke a accepté de partager les royalties sur ce morceau, et dès que vous l’entendez à la radio ou que son clip est diffusé à la télé, Papa Hammond se voit gratifier de quelques livres sterling supplémentaires…

La vie est quand même bien faite, comme quoi ce n’est pas si difficile de devenir riche. Son fils Albert Jr. n’a quant à lui pas commis la même erreur, et même si aujourd’hui les Strokes avouent avoir pompé le riff de «Last Nite» sur «American Girl» de Tom Petty (à l’écoute ici), un accord préalable a été trouvé et nos cinq new-yorkais ont évité la déconvenue de Radiohead. (merci à NME pour toutes ces révélations)

Allez, encore un peu d’argent pour Albert, voici ”The air that I breathe” by The Hollies :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michel Michal 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte