Magazine Cinéma

Musée haut musée bas de Jean-Michel Ribes, une comédie culturelle dans les cimes !

Par Ariane_

Musée haut musée bas
Musée haut musée bas est une petite merveille. Une jolie pépite surréaliste, qui, même si elle charrie à haute dose le patrimoine culturel (tableaux, sculptures, acteurs français) conserve une fraicheur à toute épreuve.
Cette fraicheur, c’est peut-être celle des plantes : le conservateur du musée de tous les musées (le film mêle habilement plusieurs musées en un seul) est mis à rude épreuve… La nature, lentement mais sûrement, tente une incursion au sein du patrimoine mondial ! Cela commence par des grenouilles, et finit presque sous les eaux, sans omettre quelques drôles incursions dans le film catastrophe américain et surtout Titanic.

On pourrait reprocher au film de n’avoir aucune intrigue. De n’être qu’une suite de sketches plus ou moins bien réussis. Erreur… L’invasion de la nature sur la culture, ainsi que la réapparition et le suivi de nombreux personnages construisent une trame narrative tout à fait correcte, peut-être un peu trop ampoulée par la mise en abyme finale, mais qu’importe : on s’est bien amusés. Et, comment reprocher à un réalisateur de ne pas utiliser les œuvres d’art comme miroirs ?
Bien sûr, Musée haut Musée bas est composé de scènes mieux réussies que d’autres : les personnages de Sulki et Sulku, bien que très attachants, ont des scènes sans doute un peu longues. Idem pour les gardes du musée des mammouths, dont les dernières minutes semblent s'éterniser… Un rapport au mammouth, sans doute...
Mais Musée haut musée bas, pièce de théâtre à l’origine, condense toutes les formes d’humour possibles et imaginables. Jean-Michel Ribes réalise le pari plutôt osé de mêler aux musées habituels un musée du comique.
Le comique de répétition est là, avec par exemple la classe d’adolescents qui court et crie dans les couloirs sans tenir compte du professeur ou alors un guide qui s’escrime à faire trouver la bonne prononciation de Paul Gauguin à un groupe d’étrangers. Un comique de situation ? N’ayez pas peur, y en a plusieurs ! Des phrases cultes ? Vous en trouverez aussi… Il suffit d’imaginer Valérie Lemercier expliquer à son amie que pour elle, l’art moderne commence aux grottes de Lasco…
Finalement, les instants les plus sérieux et les plus surréalistes se révèlent dans l’approche de l’art moderne, définitivement incompréhensible ! Jusqu’où peut aller l’art contemporain ? C’est ce qu’interroge le film Musée haut musée bas en montrant par exemple une œuvre où l’œuvre est le spectateur (immersion dans une pièce de 7 personnes qui, quoiqu’elles fassent, créent de l’art en parlant, en bougeant, en éternuant, etc), ou encore un meurtre au sein même du musée, qui est perçu comme une mise en scène artistique… Bien évidemment, on peut considérer cette mort comme une disparition. Mais une œuvre apparaît au-delà de cette mort, explique le créateur : il y a apparition dans ce geste et non disparition ! Drôle à souhait !
Note : 9/10
Musée haut musée bas regorge d’imagination et de fantaisie. La brochette d’acteurs est flamboyante (Valérie Lemercier, Fabrice Luchini,Josiane Balasko, Daniel Prevost, etc), à l’image de Muriel Robin en belle bourgeoise à la recherche pendant tout le film des peintures abstraites de Kandinski !
Un film osé, qui mérite d’avoir du succès ! Oubliés Astérix aux Jeux Olympiques, Disco, et autres gros pâtés informes.
Musée haut musée bas vous réconciliera avec les comédies françaises.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Première de la pièce Musée Haut, Musée Bas, de Jean-Michel Ribes.

    Un grand nombre de people se sont pressés hier à la première de la pièce Musée Haut, Musée Bas, de Jean-Michel Ribes. Outre Michel Blanc, Pierre Arditi, Victori... Lire la suite

    Par  Redac Cinéstarsnews
    CINÉMA, CULTURE
  • Musée haut, musée bas

    L'histoireUn conservateur terrorisé par les plantes vertes, une mère plastifiée pour être exposée, un ballet de Saintes Vierges, des gardiens épuisés par... Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE
  • Musée haut, musée bas (2008)

    Ami lecteur amoureux de la culture et des musées, ce film est fait pour toi. Et ça commence par une visite guidée, bien sûr, où tout le monde est prié de... Lire la suite

    Par  Eric Culnaert
    CINÉMA, CULTURE
  • Musée haut, musée bas

    Jubilatoire cette pièce de Jean-Michel Ribes portée à l'écran sous forme d'une fable outrancière mais drolatique, si l'on excepte deux gags lourdauds, dont celu... Lire la suite

    Par  Marymalo
    CINÉMA, CULTURE
  • Musée haut, musée bas

    Jubilatoire cette pièce de Jean-Michel Ribes portée à l'écran, si l'on excepte deux gags lourdauds, dont celui de Josiane Balasko. Lire la suite

    Par  Marymalo
    CINÉMA, CULTURE
  • Louise-michel

    Faire buter un patron salaud avec ses indemnités de licenciement, c'est l'idée de Louise, qui engage un soi-disant tueur pour faire le boulot. Lire la suite

    Par  Rob Gordon
    CINÉMA, CULTURE
  • Louise-Michel

    L'histoireQuelque part en Picardie, le patron d'une entreprise de cintres vide son usine dans la nuit pour la délocaliser. Le lendemain, les ouvrières se... Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Ariane_ 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte