Magazine Cinéma

Comme des voleurs (à l'Est), le rattrapage DVD

Par Luc24

Sorti ce Lundi 24 novembre, le DVD de Comme des voleurs (à l’Est) est l’occasion où jamais de partir à la découverte du cinéma suisse. Avant de parler des bonus, voici la critique de ce film humble et généreux !

La critique  

Comme des voleurs (à l'Est), le rattrapage DVD
Aventure, émotion et spontanéité pour un road movie suisse très attachant

 

Lionel (Lionel Baier) est un écrivain en légère panne d’inspiration. Il est en ménage avec son petit ami Serge (Stéphane Rentznik) et entretient une relation fusionnelle avec sa sœur, Lucie (Natacha Koutchoumov). Mais voilà que subitement Lionel se met en tête de revenir à ses lointaines origines polonaises. Complètement obsédé par cette partie de son identité, il change du jour au lendemain tout son quotidien. Apprentissage de la langue, rencontre fortuite avec une polonaise sans papiers qu’il décide d’épouser…Alors qu’il renie son homosexualité et plus globalement son identité d’homme suisse, sa sœur décide de le faire réagir. Pour cela, elle l’entraine sur la route de la Pologne. Ils partent tous les deux, entre frère et sœur , comme des voleurs à la rencontre de l’Est. Un voyage au cœur des racines, fait de péripéties tragi-comiques et de rencontres essentielles…

Comme des voleurs (à l'Est), le rattrapage DVD

Un budget dérisoire, une équipe technique archi réduite, une petite caméra en main, Lionel Baier s’inscrit comme un cinéaste aventurier comme on en voit peu de nos jours. A la fois réalisateur, scénariste et acteur principal de son film (le personnage porte d’ailleurs son nom), il livre une œuvre délibérément libre et qui joue sur sa forme entre documentaire et fiction. Si l’on peut être un peu frileux sur la liberté de jeu des acteurs et certaines maladresses, force est de constater qu’au final l’émotion et la sincérité du projet emportent tout sur leur passage. Récit de deux quêtes identitaires qui se font écho (celle de Lionel puis de sa sœur Lucie), Comme des voleurs est un film intimiste mais surtout un film qui nous fait voyager et qui prône un certain humanisme.

Comme des voleurs (à l'Est), le rattrapage DVD

Au narcissisme parfois démesuré de son personnage principal se mêle pour notre plus grand plaisir des joutes verbales entre frère et sœur et un humour bien venu. On est là dans un cinéma du tendre, face à un cinéaste qui aime ses personnages et parvient à en tirer le meilleur. On retrouve ainsi avec joie Natacha Koutchoumov, déjà aperçue dans le premier long métrage de fiction du réalisateur, Garçon stupide (un film que je vous conseille vivement, très brut de décoffrage). Un cinéma chaleureux, authentique, qui fait de ses contraintes budgétaires un atout : Comme des voleurs est une vraie découverte.

Comme des voleurs (à l'Est), le rattrapage DVD

Au rayon des bonus de l’édition DVD, nous trouvons des entretiens avec le réalisateur Lionel Baier et son producteur fidèle, Robert Boner. L’occasion de revenir sur un tournage à coût très réduit mais qui permet une grande liberté et flexibilité. On nous explique ainsi que le réalisateur peut étaler son tournage sur une année ! Il filme, il monte, puis il part retourner pour corriger ce qui ne lui plait pas. Il a la chance d’être entouré d’une équipe de confiance, toujours disponible. Lionel Baier revient sur le fait que son personnage est son homonyme. Il voit là l’occasion de jouer avec le spectateur, de laisser des zones de mystères. Selon lui, il y a bel et bien de l’autobiographie dans son projet mais c’est avant tout aussi une fiction. En écoutant le commentaire audio du film, on remarque que chaque scène a bel et bien un sens, qu’il y a beaucoup de références cinématographiques et que Baier est un véritable auteur qui pense avec astuce et finesses ses plans. Egalement au programme des bonus, un mini making of qui revient sur la réalisation de LA scène spectaculaire du film (qui au final ne durera que quelques secondes). L’occasion de voir un cheval suspendu puis lâché dans une piscine ! Enfin, des scènes coupées assez réjouissantes (une scène d’intimité très mignonne entre le personnage de Lionel et celui de Serge, une autre sur une dispute frère-sœur particulièrement acide…) et qui n’ont rien d’anecdotiques. Bref, à l’image du film : un petit bonheur.

DVD de Comme des voleurs (à l’Est), actuellement à la vente, édition Epicentre Films


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • DVD Wall-E

    Le dernier succès des studios Pixar sort en dvd! La collaboration entre l'animation bien connue du studio créé à l'origine par George Lucas et les effets sonore... Lire la suite

    Par  Rotchyo
    ANIMATION, CINÉMA, CULTURE
  • LES INSOUMIS - test DVD!

    INSOUMIS test DVD!

    "Drieu est un policier en fin de parcours usé, brisé, grillé. Ce mystérieux Capitaine de la BRB se retrouve muté dans un improbable commissariat de province... Lire la suite

    Par  Lacoc
    CINÉMA, CULTURE
  • Passchendale en DVD

    Passchendale

    Tous ceux qui ont été confrontés aux horreurs des tranchées lors de la première guerre mondiale, se sont longtemps souvenus des classiques du genre qui ont... Lire la suite

    Par  Michcine
    CINÉMA, CULTURE
  • The Women en DVD!

    Hi claes, The Women is available on Blu-ray and DVD today! Watch It Your Way*Also in Hi-DefThis Holiday Season, it's All About... Lire la suite

    Par  Michcine
    CINÉMA, CULTURE
  • DVD-VOD : disponibilité raccourcie.

    DVD-VOD disponibilité raccourcie.

    PARIS (AFP) — La ministre de la Culture, Christine Albanel, a annoncé samedi que les films seraient bientôt disponibles en DVD et vidéo à la demande (VOD) quatr... Lire la suite

    Par  Loulouti
    CINÉMA, CULTURE
  • ImPulsTanz vend des DVD !

    Voilà pas moins de 9 DVD non vus ailleurs, et pour cause : la plupart semblent avoir été produits par le festival ImPulsTanz - je dis semblent car comme souvent... Lire la suite

    Par  Jérôme Delatour
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • on est tous sur cette terre pour tromper la mort comme on peut

    La mort , s'en faire une amie , ça prend toute une vie.. Une photo du luminarium d'Alan Parkinson sur une phrase de Jean Anouilh "On est tous sur terre pour... Lire la suite

    Par  Agegout
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines