Magazine Culture

Gabriel NIGOND M'sieu Dhéaume, une nouvelle inédite en volume

Par Bruno Leclercq

" C'est un brave gars, M'sieu Dhéaume ! [...] Dommage pourtant qu'y soye trop propre ! Il a point core attrapé le joint d'être crasseux. "


Gabriel NIGOND M'sieu Dhéaume, une nouvelle inédite en volume
Depuis cinq ans, le comte Adhéaume, Hippolyte, Marie de Germy de Breuil est devenu journalier, il a choisi de le devenir, louant ses services pour accomplir la besogne de l'ouvrier, de l'artisan ou du paysan, il porte les cercueils, vidange les fosses, répare les toits. Adhéaume vit dans la forêt, dans une maison de paysan, au coeur de la nature, avec sa chienne Lurette, servit par Divine " une courtaude de vingt ans ". Le frère d'Adhéaume, ne supporte pas le scandale de ce déclassement, d'autant que c'est prêt de ses terres, non loin du village qui porte leur nom, que son aîné, semblant le narguer, s'épanouit dans des travaux considérés comme dégradants par le noble cadet. Les gens du pays, ont admis parmi eux ce gentilhomme pas fier et travailleur, tous l'appellent " M'sieu Dhéaume ". Ce fut tout d'abord par vengeance contre sa famille, sa mère peu aimante et son frère lui reprochant une jeunesse dissolue, qu'Adhéaume changea de vie, son goût pour le peuple, la nature, la vie simple, le confortât dans son choix. Adhéaume, décide d'épouser sa servante, Divine Dimanche, une orpheline du village, sa mère, la marquise, le convoque alors au château, mais le paysan-gentilhomme ne se laisse pas attendrir, Divine deviendra comtesse. Cette ultime provocation déclenchera l'épilogue de ce petit drame campagnard, conté dans un style classique, où la tendresse et la connaissance profonde de la nature et des gens du peuple transparaît à chaque pages.


Berrichon et parisien, fidèle à son terroir d'origine et poète, auteur dramatique, romancier, ami de Marguerite Moreno et Marcel Schwob, collaborateur de journaux et revues nationaux et régionaux, proche de la nature et de ses habitants, Gabriel Nigond, comme son héros a une double appartenance, l'un est un noble-paysan l'autre un dandy en sabot (pour reprendre le titre d'un article à lire ici).
Le discours prononcé par Nigond au Banquet du Groupe Parisien des anciens élèves du lycée de Châteauroux, accompagnant cette nouvelle, confirme la dualité, parfaitement assumée, entre l'homme de lettre aux prises avec la vie trépidante de la grande ville et l'homme des champs et des bois se ressourçant au pays natal. La préface et la suite de la bibliographie commencée avec la publication de , chez le même éditeur, sont dus à Eric Dussert, infatigable commentateur des oubliés.

M'sieu Dhéaume de Gabriel Nigond
Préface et bibliographie par Eric Dussert,
N° ISBN : 9-782953-2214-97100 pages Format : 13 x 19 cm Prix : 8,50 €


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bruno Leclercq 1643 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines