Magazine Cinéma

[Critique] Saw 5

Publié le 30 novembre 2008 par Leblogcine

Et c’est reparti pour un nouveau volet… ce qu’on appelle une préquelle. Non cela n’est toujours pas fini au
grand dam de notre sensibilité ! 

C’était le privilège du film d’horreur et d’épouvante dans les années 80-90 avec toutes les séries de Jason, Freddy,
Vendredi 13, Halloween… de sortir des suites malheureusement pas toujours dignes d’intérêt.
Voilà que la mode est revenu, on ne compte plus le nombre de films d’horreur
ou de remake des originaux (un Vendredi 13 est prévu pour 2009) qui fleurissent sur nos écrans.

De quoi parle le film déjà… ? Ah oui, m’étant arrêté au 1er j’ai raté quelques développements dans l’histoire.
L’assassin sanguinaire surnommé “Le Tueur au Puzzle” est toujours bien vivant - il est tout de même censé
être mort à la fin du III…- et a un nouveau complice dans la police. Depuis le 1er volet le scénario repose toujours
sur le même pitch : La vie doit être respectée et dans le cas contraire un jeu est proposé à un groupe de personnes
leur proposant des choix barbares afin de sauver leur vie. On peut trouver, le temps d’un instant, le point de
départ intéressant. Le tueur, double du metteur en scène et du scénariste, ayant tout pouvoir de création sur l’histoire
et ses personnages, maîtrisant tous les domaines du hasard et connaissant parfaitement la nature humaine, met en
scène des situations où il est soi-disant possible d’avoir une alternative à un événement irrémédiable.

Bon, passons sur un scénario exagérément alambiqué difficilement compréhensible qui multiplie les histoires parallèles et
quelques scènes chocs de type gore mais tout ceci dans quel but ? Offrir un Saw VI tout aussi quelconque ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leblogcine 1018 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines