Magazine Cinéma

J’irai dormir à Hollywood

Par Nathalie Jouat

Cinéma ? J’avais un peu oublié ce mot depuis quelques semaines … Nous avons quand même pris 2 heures pour aller voir un super film : J’irai dormir à Hollywood.

Je ne peux pas vraiment vous dire que c’est un film qui véhicule la protection de l’environnement, quoique me direz-vous ? C’est un documentaire tourné/réalisé par une seule et même personne : Antoine de Maximy est un sacré Globe Trotter qui s’invite chez les gens dans tous les pays du monde.  Son but ? Partir à la rencontre des habitants de tout ces pays, de toute façon on ne connait bien un pays que lorsque l’on fréquente sa population. J’irai dormir chez vous est une émission qui passe sur France 5 et « J’irai dormir à Hollywood » c’est finalement une version grand écran et plus longue des petits 52 minutes de la TV.

Ce film est tout simplement génial ! Nous avons passé un super moment. On voyage avec Antoine à travers l’Amérique d’Est en Ouest. Il se balade avec 3 caméras en permanence (une au poing et deux sur les épaules) et il faut reconnaitre sa maîtrise parfaite de ce style de documentaire, ainsi que la superbe qualité du montage. On voyage donc, d’abord en chute libre ( !! ) puis à pied, en bus, en train, en voiture avec à chaque halte une rencontre culottée avec les « autochtones » de tout style. On croise des Amish, des habitants de l’Amérique profonde, des naufragés de Katrina, des Indiens Navajo. Ce film est plein de chaleur humaine, un coup de fouet pour les individualistes que nous sommes devenus, à vivre avec des milliers de personnes autour de nous chaque jour sans jamais leur adresser la parole ou un sourire.

J’adore la sympathie de l’acteur/caméraman, il rayonne d’ondes positives et surtout il est extrêmement courageux ( s’aventurer dans un quartier un peu craignos tout seul la nuit avec 50 000 euros de matos, faut le faire !!). Si vous avez besoin d’une bonne bouffée d’air frais, d’une trace d’humanité dans ce monde urbain survolté, filez au cinéma. Je vous conseille également un tour sur le site internet de l’émission, qui est magnifique.

Des films comme ça, ça me donne envie de parler aux gens dans la rue,
de me frotter à d’autres humains (au sens figuré, ne soyons pas trop kinesthésiques), de plonger dans la personnalité des gens qui m’entourent, de prendre le risque de croiser des gens bizarres et atypiques car c’est la différence qui enrichit. Il n’empêche que des fois (ok , souvent), j’ai l’impression que c’est moi qui suis bizarre … En attendant, bon film !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathalie Jouat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte