Magazine Culture

STUCK IN THE SOUND : " Ouais " - Single. Rock the cabas…

Publié le 01 décembre 2008 par Chickentandoori

« On ne dit pas ouais, José. On dit oui ! Tu devrais le savoir depuis le temps ! »
Le petit José regarda ses parents dans le blanc des yeux en lassant ses Converses de punk ex nihilo, l’air médusé et légèrement contrarié mais en pensant très fort qu’un jour ses converses lui rendrait la pareil, quelques lacets neufs et la monnaie de sa pièce.
José avait le rock dans le sang et du talent à revendre sur Priceminister.
Ses parents le savaient mais ne voulaient pas en rajouter.
Le bac restait pour eux une priorité même si pour José le rock était une nécessité.
Le deal était clair .
La grande aiguille du succès trottait tranquillement vers son heure de gloire mais à son rythme et en prenant son temps.
En attendant, José allait encore devoir composer et faire les courses pour sa maman chérie.
« Tu penseras au pain, mon chéri ? »
« Oui ! », répondit José en pensant « Ouais ! »
Le cabas sous le bras, José déambulait comme un pantin désarticulé et légèrement dépité au rayon lessive, fruits et légumes dans un supermarché pas si super que cela, cerné par une cohorte de ménagères de moins de 50 ans surexcitées comme des Tampax ménopausés, en rêvant à des lendemains qui chantent.
Les concerts allaient s’enchaîner de façon sado-maso d’ici peu et il était temps pour José de se lâcher un peu, histoire de goûter aux premiers frimats de la scène.
José commença à pogoter à la cool avec les codes barres et les caissières huit à huit pour s'échauffer un peu.
Une guitare électrique et quelques riffs pas piqués des hannetons déclenchèrent une folie instantanée et peu ordinaire dans cet endroit improbable ouvert douze heures par jour et 24 heures sur 24.
Le supermarché resta coi d'émotion.
La voix de José monta crescendo mais en rappel.
Les oignons, les pizzas surgelées et quelques tranches de jambon Madrange commencèrent à se déchaîner dans la fosse en se bousculant courtoisement.
José était en sueur, au top et heureux.
Son corps bougeait dans tous les sens comme une saucisse encore vivante.
La foule applaudissait des deux mains et en redemandait en tapant des deux pieds.
José tomba dans les pommes au rayon frais terrassé par la pression.
Il se réveilla tout de go en sursautant comme un cabri mais dans son lit.
Il se cogna la tête. Le plafond était bas du front.
Il avait chaud, très chaud. Son corps tremblotait comme une feuille A4 qui ne savait pas se tenir et le thermomètre avait au moins 39 ° de fièvre.
« ça va, José ? », demanda sa mère en tapotant gentiment sur la porte de sa chambre.
« Ouais », répondit José en souriant et en s ‘épongeant le front avec une serviette éponge blanche labellisée post-concert.
« Ouais » est extrait du second album des STUCK IN THE SOUND dont la sortie et la consécration sont normalement prévues pour le début de l'année 2009.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chickentandoori 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines